Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Ceci n'est pas une 'fake news' : le Père Noël est en route"

France 24

À la une de la presse, lundi 24 décembre, le lourd bilan du tsunami qui a frappé l’Indonésie samedi soir. Une pétition qui récolte un nombre de signatures record en France. La défense des animaux, Noël, les sujets de discussion à éviter le soir du réveillon et autres perles.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 

À la une de la presse, lundi, le très lourd bilan du tsunami qui a frappé samedi soir les côtes de Java et de Sumatra, en Indonésie,qui a fait au moins 281 morts et plus de 1 000 blessés, selon l’agence nationale de gestion des catastrophes.

 

"Un tsunami imprévisible" titre Kompas, le plus grand journal indonésien. Selon le quotidien, l’éruption du volcan Anak Krakatoa, dans le détroit de la Sonde, entre Java et Sumatra, aurait provoqué un glissement de terrain sous-marin, entraînant à son tour un tsunami. Selon le chef de l'Agence de météorologie, de climatologie et de géophysique indonésienne, "la simultanéité de catastrophes différentes, ayant un impact les unes sur les autres", expliquerait que l’éruption de l’Anak Krakatoa ait pu avoir "un impact plus grave que d’habitude", "l’absence d'alerte rapide (empêchant ensuite) les gens de se sauver à temps". Le désespoir de ceux qui ont échappé au tsunami, mais ont tout perdu, fait la une du Guardian, qui évoque "la douleur d’une nation", déjà frappée en septembre par un tsunami puis un tremblement de terre, qui avaient fait des milliers de morts dans les Célèbes. D’après The Independent, les autorités et les familles se sont lancées dans la recherche des survivants, alors que les experts mettent en garde contre le risque de nouvelles vagues géantes dues à l'activité volcanique.

 

En France, une pétition pour soutenir un recours en justice contre l’État pour inaction climatique a déjà recueilli plus de 1,6 million de signatures, un record en France. D’après Libération, cette pétition baptisée "l’affaire du siècle", lancée mardi dernier, dépasse déjà la pétition de 2016 contre la loi Travail, qui avait recueilli près d’1,3 million de signatures, et même celle pour la baisse des prix du carburant, lancée par l’une des figures des Gilets jaunes, à 1,1 million de signatures. "Une situation embarrassante" pour le gouvernement, selon Libé, qui rappelle que la France ne respecte toujours pas ses engagements pour lutter contre le réchauffement climatique.

Libération, qui propose ce matin un numéro spécial, "Le Libé des animaux". Saluons la star de ce numéro consacré à la défense des animaux : Nénette, 50 ans environ, l’une des plus vieilles orangs-outans du monde, une espèce en danger critique d’extinction, aujourd’hui refugiée à la Ménagerie de Paris. Nénette côtoie dans les colonnes de Libé une autre espèce protégée en danger d’extinction, les lions du Burkina Faso, pris pour cibles par des Français amateurs de safaris comme par les Burkinabés eux-mêmes, qui les revendent à la découpe sur les marchés, au risque de provoquer l’extinction complète de l’espèce dans moins de 5 ans. Nénette et les félins au menu de Libé, tout comme le rat-taupe nu, une bestiole laide comme un "pénis fripé", selon les scientifiques. Pas très belle, mais très intéressante pour la recherche biomédicale, qui cherche à percer les secrets de son incroyable capacité de survie. Le rat-taupe nu peut vivre 30 ans sans aucun problème de santé, et même survivre 18 minutes sans oxygène.

Un menu plus classique, ailleurs, à la une. À ceux qui ne le sauraient pas encore, La Croix annonce que ça y est, c’est "enfin" Noël. Mais encore, me demanderez-vous ? Selon le journal, Noël est une fête de "l’espérance", de "l’hospitalité" et de "la magie", aucun plaisir qu’on puisse bouder. "Le Père Noël est en route !", et qu’on ne me parle pas de "fake news", c’est Le Courrier de l’Ouest qui le dit. Selon le journal, le brave homme aurait "pris le départ ce matin (dès potron-minet) pour sa grande tournée internationale". En attendant, histoire de patienter encore un peu, consultez Le Parisien, qui a fait le plein de "jolies histoires de Noël". Mention spéciale à Pascal Bloquez et son épouse, du Pas-de-Calais, dans le nord de la France, qui illuminent complètement leur maison en échange d’une petite participation des spectateurs, pour pouvoir offrir des cadeaux à Tom, un petit garçon de 10 ans atteint d’autisme.

Les journaux français livrent aussi leurs précieux conseils pour ces fêtes de fin d’année. Comme vous n’êtes pas sans le savoir, qui dit fêtes dit aussi parfois, hélas, trouble-fêtes. Du coup L’Ardennais vous offre le mode d’emploi d’un réveillon réussi, des cadeaux à ne pas faire aux sujets à ne pas aborder, bref, comment éviter les traditionnelles "embûches de Noël" (un jeu de mots qu’on doit ce matin à un autre quotidien local, L’Union). Et puisqu’on en est à la rubrique "sujets à éviter", on a une pensée pour nos voisins d’outre-Manche. À quoi risque de ressembler le Noël en famille 2018 d’après Blower ? "Pouvons-nous please please please ne pas parler de ce que vous savez", ne parlons pas du Brexit, of course. Une mission impossible, selon ce dessin trouvé sur Twitter.

Au lieu de vous crêper le chignon, jetez plutôt un oeil à Midi Libre, auquel le peintre aveyronnais Pierre Soulages, 99 ans aujourd’hui, a consacré un long entretien, ainsi qu’à plusieurs autres quotidiens. Il raconte, entre autres, son mariage en octobre 1942, à minuit, à Sète, alors en zone libre, hors "Pétainie". "La mariée était en noir, sous un grand chapeau noir. Moi aussi, j'étais en noir". Dans un registre plus sportif, L’Équipe a recensé quelques-unes des plus belles paroles de sportifs en 2018. Mes préférées sont signées Fabien Barthez, ex-gardien de buts des Bleus, qui se souvient de la victoire de 1998 : "Au coup de sifflet final de France-Brésil, j’ai vu ma vie en accéléré, comme quand tu es en train de crever. Sauf que je n’étais pas en train de mourir"…

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.