Accéder au contenu principal

RD Congo : report du scrutin présidentiel à Beni, à Butembo et à Yumbi

Un camion de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo transportant les machines à voter traversant la ville de Beni le 21 décembre 2018.
Un camion de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo transportant les machines à voter traversant la ville de Beni le 21 décembre 2018. Alexis Huguet, AFP

Le scrutin présidentiel prévu le 30 décembre est reporté à mars pour des raisons sécuritaires et sanitaires à Beni, Butembo et Yumbi, a annoncé mercredi la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo.

PUBLICITÉ

La Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo (Céni) a annoncé mercredi 26 décembre que le scrutin présidentiel n’aurait pas lieu le 30 décembre [comme prévu partout dans le pays] à Beni, à Butembo et à Yumbi, pour des raisons sécuritaires et sanitaires.

"Les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville, en province du Nord-Kivu (dans l'est), ainsi que Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe (dans le sud-ouest), initialement prévues le 30 décembre 2018, sont programmées au mois de mars 2019 et feront l'objet d'un calendrier spécifique", indique la Céni dans un communiqué.

La Céni maintient les trois élections (présidentielles, législatives et provinciales) ce 30 décembre dans le reste du pays, avec "publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle" le 15 janvier 2019 et prestation de serment du nouveau président le 18 janvier.

Ce report partiel concerne notamment l'élection présidentielle, déjà trois fois reportée, qui doit désigner le successeur du président Joseph Kabila au pouvoir depuis janvier 2001. Ce report concerne 1 256 117 électeurs (sur les 40 millions inscrits). Pour l'élection présidentielle, la RD Congo est considérée comme une "circonscription unique" par la commission électorale et le report pourrait poser un problème de droit constitutionnel.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.