Accéder au contenu principal

Les grands moments 2018 en photo: un Sky peut en cacher un autre

1 mn
Publicité

Paris (AFP)

On attendait l'inévitable Chris Froome, en quête d'une cinquième Grande Boucle en dépit d'une procédure interminable ouverte à son sujet après la Vuelta 2017 pour un contrôle antidopage "anormal".

Mais le leader des Sky, pourtant invincible dans les grands Tours depuis plus d'un an, a craqué devant plus fort que lui. Et son bourreau est sorti de sa propre équipe: à 32 ans, le Gallois Geraint Thomas, son ancien lieutenant en fin de contrat, a succédé à l'Anglais du Kenya.

Au-delà de ce succès inattendu, c'est l'ultradomination de l'équipe britannique qui aura marqué l'édition 2018 d'un Tour de France de moins en moins palpitant. Pour la sixième fois depuis 2012, un cycliste de l'équipe la plus puissante du peloton a inscrit son nom au palmarès de la plus grande course du monde.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.