Accéder au contenu principal

Le magazine du Monde crée la polémique avec un photomontage de Macron

La couverture en noir et rouge montre une superposition de photographies d’Emmanuel Macron et de Gilets jaunes.
La couverture en noir et rouge montre une superposition de photographies d’Emmanuel Macron et de Gilets jaunes. France 24

Le quotidien le Monde fait face à d’importantes critiques sur les réseaux sociaux dimanche après la publication d’une couverture provocante d’Emmanuel Macron dans son magazine.

PUBLICITÉ

Le journal Le Monde a été contraint de publier des excuses samedi 29 décembre après la parution d’un montage photographique malheureux en une de son magazine hebdomadaire.

La couverture en noir et rouge montre une superposition de photographies d’Emmanuel Macron et de Gilets jaunes manifestant près de l’Arc de Triomphe, avec le titre "De l’investiture aux Gilets jaunes, les Champs-Élysées, théâtre du pouvoir macronien". De nombreux internautes ont affirmé sur les réseaux sociaux que le magazine faisait un parallèle visuel clair entre Macron et Adolf Hitler, ce que dément le journal.

Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, proche d’Emmanuel Macron, a réagi dans un tweet :

“La couverture de M le magazine du Monde datée du samedi 29 décembre a provoqué des réactions critiques de certains de nos lecteurs. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés. Les éléments utilisés faisaient référence au graphisme des constructivistes russes au début du XXe siècle, lesquels utilisaient le noir et le rouge. La couverture s’inspire par ailleurs de travaux d’artistes, notamment ceux de Lincoln Agnew, qui a réalisé de nombreux sujets graphiques pour M le magazine du Monde", écrit Luc Bronner, le directeur de la rédaction du quotidien dans sa réponse à la polémique.

Lincoln Agnew avait réalisé la couverture du Harper’s Magazine en juillet 2017, qui présentait un photomontage de Hitler surplombant une foule qui le saluait.

Mais tout le monde n’a pas note de similarité avec le tristement célèbre chancelier allemand. Certains internautes ont suggéré que le Monde faisait une comparaison avec Karl Marx, ou avec le monstre japonais Godzilla.

Quelle qu’ait été l’intention du Monde, il est indéniable que le motif a été plagié du Harper's : la palette, l’utilisation du rouge, l’angle des blocs de couleur contre les têtes de Macron et de Hitler sur les deux montages, la photo en costume. Comme le disait Oscar Wilde : "L'imitation est la forme de flatterie la plus sincère que la médiocrité puisse acquitter à la grandeur."

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.