Accéder au contenu principal

Top 14: Montpellier retrouve le sourire, Pau broie du noir

2 mn
Publicité

Montpellier (AFP)

Montpellier a conclu sa phase aller de Top 14 avec un succès bonifié sur Pau dimanche (41-13) qui lui permet de rester en course pour les barrages, contrairement aux Palois qui subissent leur 6e revers de rang et jouent désormais le maintien.

Battu de peu à Grenoble (17-16) une semaine auparavant, Montpellier reprend sa marche en avant et la 8e place au classement à quatre points de la 6e, la dernière qualificative pour les barrages.

De son côté, Pau (12e) se retrouve en grande difficulté avec une sixième défaite consécutive en Top 14, à deux points de la zone rouge incarnée par Agen (13e).

Battue cet automne à domicile par le Racing 92 et Clermont, l'équipe de Vern Cotter n'avait plus gagné en championnat dans son stade depuis le 7 octobre face à Toulon (29-17).

Blessé au genou droit fin septembre, l'ailier fidjien Nemani Nadolo a signé son retour par un geste défensif, repoussant Colin Slade à deux mètres de la ligne d'en-but héraultaise. Le temps fort béarnais s'est conclu par une pénalité de l'ouvreur néo-zélandais (0-3, 9e). Mais dans la foulée, le centre montpelliérain Arthur Vincent a réussi à percer la défense paloise sur trente mètres et à récolter une pénalité engrangée par Benoît Paillaugue (3-3, 11e).

Au bout de vingt minutes, la première ligne de Montpellier a dû se réorganiser avec la sortie sur blessure de Levan Chilachava et le carton jaune de Mikheil Nariashvili pour un coup de genou sur Steffon Armitage.

Montpellier a maîtrisé la fin de la première période. L'ailier fidjien Timoci Nagusa a régalé le public sur un exploit individuel, se jouant de quatre défenseurs palois pour inscrire le premier essai de la rencontre (13-3, 29e).

La partie s'est emballée en seconde période au profit du MHR, avec un retour gagnant pour Nadolo, auteur du deuxième essai suite à un beau travail de Nagusa (42e).

Après les Fidjiens, au tour des Sud-Africains de se mettre en valeur: le deuxième ligne Paul Willemse, en force (50e), puis le troisième ligne Jacques du Plessis (63e et 79e) ont offert à Montpellier le point du bonus offensif.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.