UKRAINE

Le schisme entre l'Église orthodoxe ukrainienne et russe est entériné

Le primat Bartholomée 1er a entériné le schisme lors d'une cérémonie à Istanbul, en Turquie, le 5 janvier 2019.
Le primat Bartholomée 1er a entériné le schisme lors d'une cérémonie à Istanbul, en Turquie, le 5 janvier 2019. Murad Sezer, Reuters

Le patriarche œcuménique de Constantinople a signé, samedi, un décret accordant son indépendance à l'Église orthodoxe d'Ukraine après son schisme avec Moscou.

Publicité

Les orthodoxes ukrainiens s'émancipent de l'Église orthodoxe russe. Le patriarche œcuménique de Constantinople, le primat Bartholomée 1er, a apposé sa signature samedi 5 janvier lors d'une cérémonie à la cathédrale St George d'Istanbul en présence du métropolite ukrainien Épiphanie et du président ukrainien, Petro Porochenko.

>> À voir aussi : La Russie érige un "mur" entre la Crimée et l’Ukraine

Les autorités religieuses et politiques de Kiev ont présenté la création d'une Église autocéphale, indépendante de Moscou, comme nécessaire à la sécurité de l'Ukraine.

L'officialisation du schisme le mois dernier a été comparée par le pouvoir à la rupture avec l'Union soviétique en 1991.

Mécontente du soutien apporté à la sécession de l'Église ukrainienne par le Patriarcat œcuménique de Constantinople, l'Église russe a annoncé sa rupture avec l'autorité spirituelle des 300 millions d'orthodoxes.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24