Accéder au contenu principal

Le président égyptien inaugure une cathédrale après un nouvel incident anti-copte

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le pape copte orthodoxe Tawadros II inaugurent la cathédrale de la Nativité, près du Caire, le 6 janvier 2019.
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le pape copte orthodoxe Tawadros II inaugurent la cathédrale de la Nativité, près du Caire, le 6 janvier 2019. Mohamed el-Shahed, AFP

À l'occasion du Noël copte orthodoxe, le président égyptien a inauguré, dimanche, la cathédrale de la Nativité. Cette dernière est présentée comme la plus grande du Proche-Orient et est située dans la future capitale administrative de l'Égypte.

PUBLICITÉ

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a inauguré, dimanche 6 janvier au soir, une gigantesque cathédrale près du Caire à l'occasion du Noël copte, sous haute sécurité au lendemain de la découverte, près d'une église, d'un engin explosif qui a tué un policier.

Aux côtés du pape copte orthodoxe Tawadros II, le chef de l'État a déclaré que le pays vivait "un moment important de [son] histoire".

"Nous ne faisons qu'un et nous ne ferons toujours qu'un", a insisté M. Sissi, juste avant le lancement des chants de la messe du Noël copte, fêté dans toute l'Égypte le 7 janvier.

Un imposant dispositif de sécurité a été mis en place dimanche sur le site de la nouvelle capitale administrative, actuellement en construction dans le désert à environ 45 km du Caire et où a eu lieu l'inauguration et la messe.

"Les musulmans doivent protéger les églises"

M. Sissi est d'abord apparu dans la salle de conférence d'un hôtel flambant neuf aux côtés du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Il a demandé à l'assistance d'observer "une minute de silence" pour "l'officier martyr tombé hier".

Si une source de sécurité a affirmé à l'AFP que l'église était "visée", les autorités n'ont pas officiellement communiqué sur l'explosion.

>> À lire aussi : "Égypte : un démineur tué par une bombe devant une église copte"

Assistant également à l'inauguration de la cathédrale, Ahmed el-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar, influente institution de l'islam sunnite basée au Caire, a déclaré que "les musulmans doivent protéger les églises".

Les autorités ont diffusé un message télévisé du pape François. Le souverain pontif a salué le pape copte Tawadros II et son Église "qui a su donner un véritable témoignage de foi et d'amour même dans les moments les plus difficiles".

Sur Twitter, le président américain Donald Trump, qui a plusieurs fois exprimé sa sympathie pour son homologue égyptien, s'est dit "ravi de voir nos amis en Égypte ouvrir la plus grande cathédrale du Proche-Orient".

L'Église copte a dit, dans un communiqué, pleurer "l'officier martyr" qui a été tué dans l'explosion. Les funérailles du policier, Moustafa Abid, ont eu lieu ce dimanche selon la presse locale.

La nouvelle capitale administrative égyptienne, annoncée en 2015 par le gouvernement de M. Sissi, est encore en cours de construction. Sa cathédrale de la Nativité est présentée comme l'une des plus grandes du Proche-Orient.

Avant de s'y rendre, le président a conduit plus tôt dans la soirée la prière du soir à la mosquée Al Fattah al-Alim, qu'il a également inaugurée dans la nouvelle capitale administrative, aux côtés du grand imam d'Al-Azhar et du pape copte.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.