Accéder au contenu principal

Au CES de Las Vegas, le futur à portée de main

Les visiteurs parcourent les couloirs lors de la troisième journée du Consumer Electronic Show (CES) 2017 à Las Vegas.
Les visiteurs parcourent les couloirs lors de la troisième journée du Consumer Electronic Show (CES) 2017 à Las Vegas. Frederic J. Brown, AFP

Commander un drone Uber sur son smartphone pliable ou acheter son pain fabriqué par un robot, la 52e édition du CES de Las Vegas, qui s'est ouvert mardi, fait une part belle aux objets connectés qui feront notre futur.

PUBLICITÉ

Organisé chaqueannée, le CES (Consumer electronic show) est devenu la grand- messe du high-tech destinée au grand public. Officiellement ouvert mardi 8 janvier à Las Vegas, aux États-Unis, le 52e salon rassemble 4 500 exposants. Parmi eux, des géants mondiaux tels que Samsung, Sony, Amazon, mais aussi des marques automobiles ou des start-up internationales. Jusqu’au 11 janvier, ils présenteront leurs innovations aux 182 000 visiteurs venus du monde entier.

Écrans pliables

C’est la grosse tendance de ce salon cette année. Déjà présentés sous forme de prototypes lors des éditions précédentes, les écrans pliables étaient très attendus. Ils devraient faire leur entrée sur le marché en 2019.

>> À lire : Les smartphones à venir dans les mois prochains auront des airs de gadgets d’agent secret

Dans sa gamme, LG a présenté une télévision qui se veut discrète. Son écran 65 pouces (165 cm) constitué de lamelles est déroulable et enroulable, comme des stores. L’écran s’enroule entièrement dans sa base, un meuble en aluminium. La télévision devrait être commercialisée cette année, mais le prix n’a pas été communiqué par le constructeur sud-coréen.

Saturé et en manque d’innovations tout en maintenant des prix élevés, le marché de la téléphonie mobile devrait connaître un nouveau souffle grâce aux écrans pliables. Ces technologies supposent que les applications et systèmes d'exploitation soient entièrement repensés pour fonctionner sur ces nouveaux écrans, ouvrant de nouvelles opportunités pour les développeurs. Le champ des possibles s’ouvre également aux designers qui pourront revisiter le smartphone du futur.

Des robots boulangers

Toujours à l’honneur, les robots à tout faire fourmillent. Cette année, c’est un robot boulanger de la taille d’une voiture qui a fait sensation. Le Breadbot est capable de produire 200 miches de pains, même la baguette française, assure son constructeur. La machine est entièrement autonome : elle mélange les ingrédients, pétrit la pâte et cuit une dizaine de pains à l'heure.

>> À lire : Un robot a opéré un œil humain pour la première fois

Pour le moment, le boulanger du quartier n’a pas de souci à se faire. Randall Wilkinson, le patron de l'entreprise à l’origine du robot, vise les supermarchés américains. Le fabriquant espère également livrer des robots à l’armée américaine pour fabriquer des petits pains sur les porte-avions.

Voitures connectées

La voiture du futur est, elle aussi, connectée. C’est un marché juteux qui suscite beaucoup d’engouement. Une étude américaine, publiée en 2018, prévoit une croissance exponentielle du marché mondial de l’électronique dans les voitures. Il devrait représenter 37 milliards d’euros en 2035 et près de 25 % des ventes de véhicules neufs.

>> À lire : Sacrifier le passager ou le piéton, le dilemme de la voiture autonome

Uber a profité du salon pour dévoiler son prototype de drone-taxi, prévu pour 2023 aux États-Unis. Conçu avec son partenaire spécialiste en aéronautique, Bell, il dispose de six hélices et peut voler entre 300 et 600 mètres d’altitude pour une vitesse entre 240 et 320 km/h. Il peut transporter jusqu’à cinq personnes. Les premiers essais auront lieu à Dallas et à Dubai en 2020.

>> À lire : Uber s’associe avec l’U.S. Army, la NASA et plusieurs constructeurs aéronautiques pour créer les taxis volants du futur

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.