Accéder au contenu principal
Focus

Inde : "l'unité" vantée par Narendra Modi se fissure avant les législatives

France 24

Au printemps prochain, des élections générales auront lieu en Inde. Le BJP, parti au pouvoir, est en déclin : aux législatives partielles de 2018, les nationalistes hindous ont perdu des États clés, notamment trois dans leur bastion du Nord, dont le Rajasthan. Ce sont ces États qui avaient servi de réservoir électoral pour la victoire du Premier ministre Narendra Modi en 2014.

PUBLICITÉ

Et le BJP enregistre des pertes dans les circonscriptions rurales, où monte la colère paysanne, mais également dans les zones urbaines ou périurbaines, là où le parti est d'ordinaire plus populaire, notamment auprès des commerçants et des classes moyennes. En pleine campagne électorale, le Premier ministre Narendra Modi n'a cessé de promouvoir "l'Inde inclusive" mais la réalité semble bien différente. Un reportage de nos correspondants en Inde Elisa Vermandé, Léna Razafimbelo, Suyash Shrivastava et Sreya Banerjee.

Une émission préparée par Patrick Lovett et Gaëlle Essoo.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.