Accéder au contenu principal

En Algérie, la date de l'élection présidentielle a été fixée au 18 avril

L'une des rares apparitions du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, à Alger, le 9 avril 2018.
L'une des rares apparitions du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, à Alger, le 9 avril 2018. Ramzi Boudina, Reuters

Alors que le mandat du président Abdelaziz Bouteflika, à la tête de l'Algérie depuis 1999, expire fin avril, la date de la présidentielle a été fixée vendredi au 18 avril.

Publicité

La prochaine élection présidentielle en Algérie se déroulera le 18 avril 2019, a annoncé vendredi 18 janvier la présidence de la République, citée par l'agence de presse d'État Algérie Presse Services (APS).

Le mandat du président Abdelaziz Bouteflika, à la tête de l'Algérie depuis 1999, expire le 28 avril. Son camp l'appelle depuis plusieurs mois à se représenter pour un cinquième mandat, mais Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, n'a pour l'heure pas fait part de ses intentions. Le "président de la République a pris ce jour [vendredi], un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l'élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 18 avril 2019", indique le communiqué de la présidence, cité par l'APS.

Selon la loi, les candidats éventuels ont désormais 45 jours à partir de la publication du décret, soit jusqu'au 4 mars, pour déposer leur dossier auprès du Conseil constitutionnel.

L'incertitude autour d'une nouvelle candidature du chef de l'État, diminué par les séquelles d'un AVC dont il a été victime en 2013, a monopolisé ces derniers mois le débat politique en Algérie. Aucun candidat d'importance n'a pour l'heure annoncé son intention de se présenter.

Pour la précédente présidentielle en 2014, Abdelaziz Bouteflika avait déposé sa candidature dans les ultimes jours avant l'expiration du délai.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.