Accéder au contenu principal

"Shutdown" : Trump annule le déplacement de la délégation américaine à Davos

Nancy Pelosi et Donald Trump se disputent à la Maison Blanche, le 11 décembre 2018.
Nancy Pelosi et Donald Trump se disputent à la Maison Blanche, le 11 décembre 2018. Brendan Smialowski, AFP

Donald Trump a décidé jeudi d’annuler le déplacement de la délégation américaine au Forum de Davos, en Suisse, en raison du shutdown qui paralyse le gouvernement fédéral américain, aux États-Unis.

PUBLICITÉ

Il n'y aura ni président, ni délégation américaine à Davos. Donald Trump a renoncé à envoyer des représentants américains au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, en raison de l'impasse budgétaire au Congrès qui a provoqué la fermeture partielle des agences fédérales aux États-Unis ("shutdown"), a déclaré jeudi 17 janvier la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders.

"Par considération pour les 800 000 fonctionnaires américains formidables qui ne reçoivent pas de salaire et pour pouvoir s'appuyer sur son équipe si nécessaire, le président Trump a annulé le déplacement de sa délégation au Forum économique mondial de Davos", a écrit Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, dans un communiqué.

Bras de fer

Le président américain avait déjà annoncé la semaine dernière qu'il ne se rendrait pas à Davos en raison de la crise politique qui l'oppose aux démocrates sur le financement du mur qu'il entend faire construire à la frontière avec le Mexique.

Deux hauts représentants de l'administration avaient également déclaré plus tôt dans la semaine que le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le secrétaire d'État, Mike Pompeo, devaient mener une délégation à Davos en l'absence de Trump et s'exprimer conjointement lors de l'ouverture du Forum, le 22 janvier.

Depuis plus de trois semaines, quelque 800 000 fonctionnaires fédéraux sont privés de salaire à cause de l’impasse budgétaire au Congrès. Le bras de fer entre la Maison Blanche, qui souhaite voir un mur à la frontière avec le Mexique financé à hauteur de plus de 5 milliards de dollars, et les démocrates, désormais majoritaires à la Chambre, ne semble pas près de s’arrêter. Ce "shutdown", qui a débuté le 22 décembre, est le plus long de l'histoire des États-Unis.

>> À lire aussi : Chômage technique, petits boulots : ces Américains touchés par le "shutdown"

En parallèle, le département d'État américain a indiqué avoir trouvé le financement nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de la diplomatie américaine. Les 75 000 employés du ministère doivent donc retourner au travail dès dimanche. Mais si le "shutdown" dépasse un mois, le département d’État n’est pas sûr de pouvoir continuer à les payer.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.