Accéder au contenu principal

Vaincu à Melbourne, Roger Federer participera à Roland-Garros, une première depuis 2015

Le Suisse Roger Federer quittant le terrain après sa défaite contre le Grec Stefanos Tsitsipas en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, à Melbourne le 20 janvier 2019.
Le Suisse Roger Federer quittant le terrain après sa défaite contre le Grec Stefanos Tsitsipas en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, à Melbourne le 20 janvier 2019. Jewel Samad, AFP

Roger Federer a annoncé dimanche son retour à Roland-Garros. L'actuel numéro trois mondial qui fêtera ses 38 ans en août, n'avait plus joué sur terre battue depuis 2015.

PUBLICITÉ

Cela fait quatre ans qu'on ne l'avait plus vu sur terre battue. Roger Federer participera à Roland-Garros cette année par "envie" et pour éviter "un mega break" dans sa saison, a-t-il annoncé en conférence de presse dimanche 20 janvier à Melbourne, après son élimination – par le jeune Grec Stefanos Tsitsipas et figure montante du tennis mondial – en huitièmes de finale de l'Open d'Australie.

Le Suisse, qui fêtera ses 38 ans début août, n'a plus joué sur la terre battue parisienne depuis 2015. L'année suivante, il avait déclaré forfait, touché au dos. En 2017 et en 2018, il avait choisi de faire l'impasse sur la saison sur terre battue pour ménager son corps et privilégier sa préparation pour Wimbledon – dont il est sorti vainqueur en 2017.

Roger Federer, détenteur de vingt couronnes, en Grand Chelem – un record –, ne s'est imposé qu'une fois à Roland-Garros, en 2009. Il y a également disputé quatre finales supplémentaires. À la veille de l'Open d'Australie, il avait déclaré n'avoir "toujours pas arrêté de décision définitive" quant à la saison sur terre battue.

"Je suis dans une phase où je pense que je dois me faire plaisir. Ça m'a manqué de ne pas le faire. J'avais juste envie peut-être une fois de le refaire", a expliqué Federer. "J'ai décidé de ne pas avoir un méga break encore une fois, je les ai eus, je n'ai pas la sensation que c'est vraiment très nécessaire", a-t-il aussi justifié.

>> À lire aussi : "En larmes, Andy Murray annonce qu'il va mettre un terme à sa carrière"

Dimanche, le Suisse, double tenant du trophée à Melbourne, s'est incliné face au jeune Grec Stefanos Tsitsipas, 15e joueur mondial et figure montante du tennis, en huitièmes de finale en quatre sets (6-7 (11/13), 7-6 (7/3), 7-5, 7-6) après 3h45 min de match.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.