Accéder au contenu principal

Attaque au Mali : "Aqmi conserve des capacités logistiques non négligeables"

Capture d'écran France 24

Dix Casques bleus tchadiens sont morts, dimanche, dans une attaque d'Aqmi à Aguelhok, au Mali. Notre journaliste Wassim Nasr estime que cette offensive prouve que les capacités logistiques de l'organisation terroriste restent importantes.

PUBLICITÉ

Dix Casques bleus tchadiens ont été tués et au moins 25 autres blessés, dimanche 20 janvier, dans le nord du Mali en repoussant une attaque près du village d'Aguelhok, a annoncé la Minusma, la mission de l'Onu dans le pays. L’attaque, revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), démontre que ce mouvement terroriste conserve une importante force de frappe, estime Wassim Nasr, journaliste de France 24 spécialiste des mouvances jihadistes.

"Cette offensive démontre qu’ils ont toujours les capacités de conduire une attaque complexe [...] et qu’ils conservent des capacités logistiques et d’organisation non-négligeables, malgré les efforts militaires importants de l’armée malienne ou des forces françaises", explique-t-il.

"Malgré cette pression militaire, la situation reste dégradée. On se demande alors quel est le rôle de maintien de la paix des Casques bleus dans cette région, dans une zone où la paix n’existe pas. Leur mission se complexifie et malgré les efforts des uns et des autres, les groupes jihadistes poursuivent les attaques dans une zone qui devrait être pacifiée", analyse Wassim Nasr.

"Ce qui est également intéressant dans le communiqué d'Aqmi, c’est que l’attaque est présentée comme une réponse directe à la visite du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, à N’Djamena, mais aussi comme une réponse à la visite du président tchadien, Idriss Déby, en Israël il y quelques semaines. […] Aqmi s’attaque aux intérêts israéliens et souhaite empêcher toute normalisation des relations entre Israël et les pays arabes et arabo-musulmans", note également Wassim Nasr.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.