FRANCE

L'Europe, un "bouclier contre les tumultes du monde" pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron et Angela Merkel à Aix-la-Chapelle le 22 janvier.
Emmanuel Macron et Angela Merkel à Aix-la-Chapelle le 22 janvier. Thilo Schmuelgen, Reuters

Angela Merkel et Emmanuel Macron se sont retrouvés mardi à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, pour signer un nouveau traité visant à renforcer la relation franco-allemande et faire passer un message de soutien à la construction de l'Union européenne.

Publicité

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont signé mardi 22 janvier à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, un traité bilatéral pour accélérer la convergence franco-allemande et contribuer à l'approfondissement du projet européen, dans un contexte international et communautaire bouleversé.

Le traité d'Aix-la-Chapelle affirme la volonté des deux pays de "faire converger leurs économies et leurs modèles sociaux" et de "rapprocher leurs sociétés". La France et l'Allemagne s'y engagent à coordonner leurs positions européennes, à approfondir leur coopération en matière de politique étrangère et à faire converger leurs politiques de sécurité et de défense.

Lors de leurs discours respectifs avant la signature du document, Angela Merkel a estimé que le nouveau traité visait à "contribuer à une armée européenne" tandis qu'Emmanuel Macron a défendu pour l'Europe l'ambition d'être un "bouclier contre les tumultes du monde".

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24