Accéder au contenu principal

L'Europe, un "bouclier contre les tumultes du monde" pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron et Angela Merkel à Aix-la-Chapelle le 22 janvier.
Emmanuel Macron et Angela Merkel à Aix-la-Chapelle le 22 janvier. Thilo Schmuelgen, Reuters

Angela Merkel et Emmanuel Macron se sont retrouvés mardi à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, pour signer un nouveau traité visant à renforcer la relation franco-allemande et faire passer un message de soutien à la construction de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont signé mardi 22 janvier à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, un traité bilatéral pour accélérer la convergence franco-allemande et contribuer à l'approfondissement du projet européen, dans un contexte international et communautaire bouleversé.

Le traité d'Aix-la-Chapelle affirme la volonté des deux pays de "faire converger leurs économies et leurs modèles sociaux" et de "rapprocher leurs sociétés". La France et l'Allemagne s'y engagent à coordonner leurs positions européennes, à approfondir leur coopération en matière de politique étrangère et à faire converger leurs politiques de sécurité et de défense.

Lors de leurs discours respectifs avant la signature du document, Angela Merkel a estimé que le nouveau traité visait à "contribuer à une armée européenne" tandis qu'Emmanuel Macron a défendu pour l'Europe l'ambition d'être un "bouclier contre les tumultes du monde".

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.