Rugby: Lyon ouvre la porte pour Mignoni chez les Bleus

Lyon (AFP) –

Publicité

"La porte est ouverte": l'actionnaire majoritaire de Lyon, Olivier Ginon, ne s'opposerait pas à un départ de son manager sportif, Pierre Mignoni, pour remplacer Jacques Brunel comme sélectionneur des Bleus après la Coupe du monde au Japon (20 septembre - 2 novembre).

"J'ai toujours accepté que si Pierre Mignoni était appelé à la tête de l'équipe de France, et désirait y aller, la porte était ouverte", déclare l'homme fort du LOU Rugby dans un entretien publié vendredi par le quotidien régional Le Progrès.

"Ce n'est pas moi qui l'empêcherais d'accepter ce poste. Comme dans toute bonne entreprise qui se respecte, le club doit se préparer à toutes les éventualités, y compris celle-ci. Mais je n'ai pas besoin de vous dire que nous sommes très satisfaits de son travail", ajoute M. Ginon.

"A Lyon, il a amené sa simplicité d'abord, mais aussi une très forte capacité de travail et une vision nouvelle pour le club. C'est un garçon avec qui il est très agréable de travailler. Nous espérons que notre collaboration va perdurer...", poursuit le patron du club.

Avec Mignoni comme patron technique depuis 2015, le LOU, qui était redescendu en Pro D2, est remonté en Top 14 en 2016 pour s'y maintenir et atteindre les demi-finales du championnat en 2018. L'ancien joueur et entraîneur de Toulon est actuellement sous contrat avec Lyon jusqu'en 2023.