Accéder au contenu principal
Focus

L'attente des migrants iraniens à Calais, aux portes du Royaume-Uni

France 24

Depuis la révolution islamique de 1979, on estime que 150 000 à 200 000 Iraniens quittent chaque année leur pays, pour des raisons politiques, économiques ou encore religieuses. Une diaspora qui s'amplifie depuis août 2018, lorsque la Serbie a autorisé l'entrée des Iraniens sur son sol sans visa. Pour les candidats à l'exil clandestin, cette mesure a ouvert, de fait, une voie d'accès plus facile vers l'Union européenne.

Publicité

Mais pour une écrasante majorité, l'objectif est le Royaume-Uni, quitte à traverser illégalement la Manche à bord de petites embarcations, un phénomène relativement récent qui semble corrélé à cet afflux d'Iraniens. En attendant des conditions de navigation plus clémentes, ces Iraniens font face au froid hivernal et aux difficiles conditions de vie dans la région de Calais, dans le nord de la France.

Une émission préparée par Patrick Lovett et Rebecca Martin.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.