Accéder au contenu principal

En images : Higuain, Morata, Fabregas, Balotelli... les principaux transferts du mercato d'hiver

Le buteur argentin Gonzalo Higuain a quitté l'AC Milan pour Chelsea.
Le buteur argentin Gonzalo Higuain a quitté l'AC Milan pour Chelsea. Andrew Boyers, AFP

Plutôt attentistes, les cadors du football européen n'ont pas fait de folies au cours du mercato d'hiver qui s'est clôturé jeudi. Retour sur les mouvements notables qui ont été enregistrés tout au long du mois de janvier.

PUBLICITÉ

Pas de coups d’éclats mais des ajustements. Loin des agitations du passé, le mercato d'hiver de la saison 2018/2019 ne restera pas dans les annales. Les ténors européens sont restés très mesurés, voire prévoyants en vue de la saison prochaine (De Jong au Barça, Pavard au Bayern et Pulisic à Chelsea).

Cesc Fabregas (AS Monaco)

Sous pression et relégable, l'AS Monaco, qui a remplacé sur le banc Thierry Henry par le revenant Leonardo Jardim, a bouleversé son effectif en obtenant le renfort de pas moins de 9 recrues. Le club de la principauté a notamment enregistré la signature du stratège espagnol Cesc Fabregas (31 ans), en provenance de Chelsea. La vision du jeu et la justesse technique du champion du monde 2010 sera plus que nécessaire pour sauver le club d’un fiasco retentissant.

Christophe Simon, AFP

La vision du jeu et la justesse technique du champion du monde 2010 sera plus que nécessaire pour sauver le club d’un fiasco retentissant.

Gonzalo Higuain (Chelsea)

Largué dans la lutte pour le titre en Premier League, Chelsea s'est attaché les services du goleador argentin Gonzalo Higuain (31 ans), prêté par la Juventus Turin. Après une première partie de saison en demi-teinte dans l’AC Milan, l’attaquant veut rebondir sous les ordres de Maurizio Sarri, qui fût son entraîneur à Naples.

Andrew Boyers, Reuters

Après avoir fait trembler les filets en Argentine (River Plate), en Espagne (Real Madrid) et en Italie (Naples, Juventus et AC Milan), le natif de Brest va tenter de se montrer à la hauteur de sa réputation sur les pelouses anglaises.

Mario Balotelli (Olympique de Marseille)

En quête d'un (grand) attaquant de premier plan depuis plusieurs années, l'OM a fait le pari d'engager l'attaquant italien Mario Balotelli, qui cherche à relancer sa carrière. Le buteur fantasque a été libéré par l’OGC Nice et s’est engagé pour 6 mois sous les couleurs olympiennes. Il s’agit de l’unique recrue marseillaise de ce mercato malgré la crise de résultats traversée par les Phocéens.

Jean-Paul Pelissier, Reuters

Sa principale mission sera de faire oublier l'inefficacité des attaquants Valère Germain et Kostas Motroglou (envoyé en prêt à Galatasaray pour 18 mois), et de sauver la saison du club en lutte pour arracher une qualification européenne. son histoire avec les supporters a bien débuté, puisqu'il a inscrit son premier but lors de sa première apparition au Vélodrome, contre Lille (défaite 1-2).

Leandro Paredes (PSG)

Dégarni au milieu de terrain, les Parisiens ont jeté leur dévolu sur le relayeur argentin Leandro Parades (24 ans), qui évoluait jusqu'ici au Zénith St-Pétersbourg, en Russie. Décrit comme puissant, intelligent et technique, l'ancien meneur de jeu de Boca Junior, reconverti en milieu défensif, a été transféré pour la modique somme de 47 millions d'euros selon plusieurs médias spécialisés.

Oli Scarff, AFP

Engagé pour ratisser des ballons et distiller les passes lumineuses qui font sa réputation, l'internaitonal argentin devra cependant modérer son tempérament afin d'éviter de collectionner les cartons (7 avertissments et 1 expulsion en 15 matches de championnat russe cette saison).

Krzysztof Piatek (AC Milan)

Révélation du début de saison en Italie, l'attaquant polonais Krzysztof Piatek (23 ans), qui a inscrit 13 buts en 19 matches sous les couleurs du Genoa, a tapé dans l'œil de l'AC Milan. Pour l'enrôler, le club lombard a dépensé 35 millions d'euros, selon les médias transalpins.

Miguel Medina, AFP

Titularisé contre Naples en quart de finale de la coupe d'Italie, à San Siro, il a déjà conquis son nouveau public en signant un doublé synonyme de qualification. Puissant, vif et précis, il est désigné en Pologne comme le digne héritier du buteur du Bayern Munich Robert Lewandowski (30 ans).

Frenkie De Jong (FC Barcelone)

L'espoir numéro un du football néerlandais, le milieu de terrain Frenkie De Jong (21 ans) a réalisé son rêve en signant avec le Barça, son club de cœur. Convoité par le PSG, ce surdoué au talent fou n’évoluera qu’à partir de la saison prochaine au Camp Nou, puisqu’il finira la saison actuelle avec son club formateur l’Ajax Amsterdam.

Charles Platiau, Reuters

Sa vision du jeu, sa qualité de passe et son intelligence tactique lui permettent d'organiser le jeu de son équipe et de changer le tempo d'un match d'un seul coup de patte. Bref, une recrue idéale pour le club catalan et son style de jeu.

Alvaro Morata (Atletico Madrid)

Balotté de clubs en clubs depuis 4 saisons (Juventus, Real Madrid, Chelsea et Atletico Madrid), l'attaquant espanol et ancien espoir du football ibérique Alvaro Morata (26 ans) est de retour au pays, dans sa ville natale. Prêté chez les Colchoneros, il doit impérativement réussir à s'imposer pour relancer une fois pour toute sa carrière.

Sergio Perez, Reuters

Peu convaincant et en déficit de confiance en Angleterre, il retrouvera aux côtés d'Antoine Griezmann un football qu'il connaît sur le bout des crampons. Un renfort de choix pour Diego Simeone.

Benjamin Pavard (Bayern Munich)

Le champion du monde français Benjamin Pavard, sous contrat avec Stuttgart, a signé un contrat de cinq ans avec le Bayern Munich, qu'il rejoindra le 1er juillet 2019. Formé à Lille, Benjamin Pavard a été révélé au niveau international au cours de la Coupe du monde 2018. Il jouit d'une belle cote en Bundesliga, où il évolue au poste de défenseur central, malgré les résultats catastrophiques de son club actuel.

Saeed Khan, AFP

Pour s'offrir les services de l'auteur de la demi-volée victorieuse en 8e de finale du mondial contre l’Argentine, élue plus beau but de la compétition, les Bavarois ont déboursé une somme estimée à 35 millions d'euros.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.