Accéder au contenu principal

Les New England Patriots remportent pour la 6e fois le Super Bowl

Les Patriots sont désormais, avec six victoires, l'équipe la plus titrée de l'histoire, à égalité avec les Pittsburgh Steelers.
Les Patriots sont désormais, avec six victoires, l'équipe la plus titrée de l'histoire, à égalité avec les Pittsburgh Steelers. Al Bello, AFP

Les New England Patriots ont remporté, dimanche, à Atlanta le Super Bowl pour la sixième fois de leur histoire, en battant les Los Angeles Rams 13 à 3 au terme d'une finale décevante et insipide.

PUBLICITÉ

Tom Brady et les New England Patriots sont encore un peu plus entrés dans l’histoire du football américain. Ils ont gagné, dimanche 3 février, leur sixième finale du Super Bowl en dominant les Los Angeles Rams 13 à 3.

L'emblématique quarterback des Patriots, Tom Brady, est ainsi devenu le joueur de football américain le plus titré de l'histoire avec son 6e sacre au Super Bowl, dix-sept ans après le premier. Il est désormais à 41 ans le doyen des joueurs, hors buteurs, à soulever le prestigieux trophée Vince Lombardi.

Les Patriots, qui disputaient leur troisième finale de suite, ont également rejoint Pittsburgh au sommet du palmarès de la Ligue nationale de football américain (NFL).

Une finale décevante

Mais cette 53e édition du Super Bowl restera avant tout comme l'une des plus ennuyeuses de l'histoire, la moins prolifique aussi avec seulement 16 points marqués, soit cinq de moins que le précédent record du genre lorsque Miami avait remporté la finale 1972 face à Washington (14 à 7).

"Ce n'était pas beau, mais mieux vaut une victoire horrible qu'une belle défaite", a ainsi commenté Julian Edelman, le receveur des New England Patriots, élu meilleur joueur du Super Bowl.

Les Patriots n’ont pas marqué un seul point durant le premier quart-temps, comme lors de sept des huit précédentes finales avec Brady à la barre. Il faura fallu attendre la cinquième minute de la deuxième période pour voir les premiers points, par Gostkowski, le "kicker" des Patriots, à 42 yards des poteaux des Rams (3-0). New England a dominé, mais n'a pas réussi à concrétiser, malgré les fulgurances de Julian Edelman, seul joueur à enflammer le match.

Les Californiens ont commencé ensuite à sortir de leur torpeur et ont égalisé (3-3) grâce à un coup de pied de 53 yards de leur buteur Greg Zuerlein, à deux minutes de la fin de la 3e période. Il en fallait plus pour faire douter Brady qui a mis son équipe en position idéale pour reprendre l'avantage avec une passe de 29 yards pour Rob Gronkowski. Sur l'action suivante, Sony Michel a foncé dans l'en-but et marqué le premier et seul "touchdown" de la finale. Il a donné un avantage décisif à son équipe (10-3), avant un dernier coup de pied de Gostkowski à une minute de la fin du match.

"J'aurais aimé qu'on joue un peu mieux en attaque, mais on a gagné, on est champion. C'est un rêve devenu réalité pour nous tous", a déclaré après cette victoire Tom Brady, qui espère jouer jusqu'à ses 45 ans.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.