Accéder au contenu principal
AFGHANISTAN

Selon les Taliban, les États-Unis proposent de rapatrier la moitié de leur contingent en Afghanistan

Mohammad Abbas Stanikzai, porte-parole des Taliban, photographié à Moscou, le 5 février 2019.
Mohammad Abbas Stanikzai, porte-parole des Taliban, photographié à Moscou, le 5 février 2019. Yuri Kadobnov, AFP
2 mn

Les Taliban ont indiqué, mercredi, que l'administration Trump avait offert, lors des négociations qui les avaient réunis le mois dernier au Qatar, de réduire de moitié le contingent américain en Afghanistan d'ici trois mois.

Publicité

Les Taliban ont affirmé, mercredi 6 février, que les États-Unis avaient proposé, lors de leurs pourparlers du mois dernier au Qatar avec le groupe islamiste, de rapatrier, d'ici le mois d'avril, une partie des militaires postés en Afghanistan .

L'information, rapportée par l'agence de presse russe RIA, a été dévoilée par une délégation de Taliban en visite à Moscou pour des discussions. Le chef de la délégation a déclaré, mardi, dans la capitale russe, que les négociations avec l’administration américaine avaient été un succès.

L'émissaire américain en Afghanistan Zalmay Khalilzad a annoncé fin janvier être parvenu à un projet d'accord-cadre avec le groupe islamiste, à l'issue de six jours de discussions au Qatar. Seules les grandes lignes ont été fixées.

Deux membres de l'administration américaine ont annoncé, fin décembre, à la surprise générale, que Donald Trump envisageait de rapatrier au moins 5 000 des 14 000 militaires américains présents en Afghanistan à brève échéance.

Les États-Unis mènent en Afghanistan la plus longue guerre de leur histoire depuis leur intervention en 2001, ordonnée par le président George W. Bush après les attentats du 11-Septembre pour renverser le régime taliban alors au pouvoir. Plus de 2 400 soldats américains sont morts dans le pays.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.