Accéder au contenu principal
Invité du jour

Mehdi Charef : "Mon enfance, de l’Algérie au bidonville de Nanterre"

France 24

En 1986, Mehdi Charef recevait le César du meilleur premier film pour "Le Thé au harem d'Archimède". Vingt-quatre ans plus tôt, il débarquait en France et s’apprêtait à vivre une partie de son enfance dans un bidonville aux portes de Paris. Dans "Rue des Pâquerettes" le réalisateur raconte pour la première fois son enfance, loin de son Algérie natale. Une réflexion sur l'absurdité et la violence de l'exil.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.