Accéder au contenu principal
L'Entretien

Shirin Ebadi : "La révolution islamique n’a pas apporté la liberté qu’on espérait en Iran"

France 24

À 71 ans, l'Iranienne Shirin Ebadi est une figure de l’opposition à la république islamique, instaurée il y a 40 ans. Première femme à exercer la fonction de juge en Iran, elle reçoit le prix Nobel de la paix en 2003 pour son action en faveur des droits humains et de la démocratie. Elle reconnait avoir dans un premier temps "soutenu la révolution iranienne", mais s’en est rapidement éloignée "quand l'ayatollah Khomeini a déclaré que les femmes devait obligatoirement porter le voile."

Publicité

Après avoir subi menaces et pressions, Shirin Ebadi a dû s’exiler à Londres pour éviter la prison. Aujourd’hui, elle estime que la république islamique a mis en place "une ségrégation entre les hommes et les femmes" : "Les femmes sont toujours considérées comme des ennemis du régime".

Une émission préparée par Narimène Laouadi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.