Accéder au contenu principal

Accord entre la NFL et Colin Kaepernick, engagé contre les violences policières aux États-Unis

Colin Kaepernick, devenu en 2016 la figure de proue aux États-Unis d'un mouvement de protestation contre les violences policières.
Colin Kaepernick, devenu en 2016 la figure de proue aux États-Unis d'un mouvement de protestation contre les violences policières. AFP

Le joueur de football américain Colin Kaepernick, star du mouvement de protestation contre les violences policières aux États-Unis, a signé un accord avec la Ligue nationale de football américain. Il souhaite désormais retrouver les terrains.

PUBLICITÉ

Depuis près de deux ans, c’est par son engagement hors des terrains que la star de football américain brillait, mais il pourrait rapidement renouer avec son sport. Colin Kaepernick, devenu en 2016 la figure de proue aux États-Unis d'un mouvement de protestation contre les violences policières, est parvenu à un accord avec la Ligue nationale de football américain (NFL) qu'il poursuivait en justice, ont annoncé ses avocats. Il veut reprendre sa carrière, a même assuré samedi 16 février l'un de ses conseils.

"Il veut jouer au plus haut niveau, car c'est un jeune homme qui aime la compétition", a déclaré Mark Geragos sur la chaîne d'informations en continu CNN.

Colin Kaepernick et un ancien coéquipier Eric Reid accusaient la NFL et les propriétaires d'équipe d'entente pour les empêcher de poursuivre leur carrière.

Depuis qu'il a lancé ce mouvement de protestation, en posant un genou à terre lors de l'hymne américain joué avant les rencontres du Championnat NFL, Kaepernick n'a, en effet, pas retrouvé d'équipe à l'expiration de son contrat avec les San Francisco 49ers, en mars 2017.

Accord confidentiel

"Lors des derniers mois, les avocats de messieurs Kaepernick et Reid ont entamé un dialogue avec des représentants de la NFL", avait indiqué vendredi dans un communiqué publié sur son compte Twitter Mark Geragos.

>> À lire : LeBron James, Stephen Curry, Colin Kaepernick : Trump se met à dos les sportifs américains

"À la suite de ces discussions, les deux parties sont parvenues à un accord pour résoudre leur différend, cette résolution est soumise à un accord de confidentialité et il n'y aura pas d'autre commentaire par aucune des deux parties", ajoute le texte.

Si les termes de l'accord sont confidentiels, il est probable que la NFL se soit engagée à dédommager Kaepernick qui, par le passé, avait indiqué qu'il irait au bout de la procédure à moins de recevoir une forte compensation financière.

Figure célébrée et détestée

Colin Kaepernick est devenu une figure à la fois célébrée et détestée de la société américaine pour son combat contre les violences policières visant la population noire.

Le géant de l'équipement sportif Nike en a fait, en 2018, la tête d'affiche d'une campagne de publicité qui a reçu un énorme écho, tandis que le président américain Donald Trump était parti en guerre, en 2017, contre ce mouvement de protestation qui, selon lui, portait atteinte aux valeurs et aux forces armées américaines.

Soutien de LeBron James

La superstar de la NBA LeBron James a espéré, samedi, que le joueur de football américain Colin Kaepernick allait recevoir "un sacré paquet d'argent" pour avoir accepté d'abandonner ses poursuites contre la Ligue (NFL).

"On est dans le cas d'une personne qui a perdu son travail, parce qu'elle a voulu défendre quelque chose de plus important qu'elle. J'étais très content quand j'ai vu qu'il avait gagné", a déclaré James, en marge du All Star Game qui aura lieu dimanche à Charlotte (Caroline du Nord).

"J'espère qu'il va recevoir un sacré parquet d'argent, pour qu'il soit à l'abri du besoin et pour qu'il puisse mettre ses enfants et même ses petits-enfants à l'abri du besoin", a poursuivi la vedette des Lakers. Le triple champion NBA est l'un des plus fidèles soutiens de Kaepernick.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.