Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Antisionisme, haine sur Internet, audit dans les écoles : les annonces de Macron au dîner du Crif

Le président du Conseil des représentants des institutions juives françaises (Crif), Francis Kalifat et Emmanuel Macron au Carrousel du Louvre, le 20 février 2019, à Paris.
Le président du Conseil des représentants des institutions juives françaises (Crif), Francis Kalifat et Emmanuel Macron au Carrousel du Louvre, le 20 février 2019, à Paris. Ludovic Marin, AFP

Emmanuel Macron, a annoncé, mercredi, lors du 34e dîner du Crif, que la France adoptera dans ses textes une définition de l'antisémitisme élargie à l'antisionisme. Le chef de l'État a également déploré une "résurgence inédite" des actes antijuifs.

Publicité

Lors du 34e dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), mercredi 20 février, à Paris, le président français, Emmanuel Macron, a annoncé une série de mesures visant à lutter contre l'antisémitisme :

• La France va intégrer l'antisionisme à sa définition juridique de l'antisémitisme

• Un "audit" sera réalisé au sein des établissements touchés par la "déscolarisation des enfants de confession juive"

• La dissolution de trois associations d'extrême droite

• Une proposition de loi pour lutter contre la haine sur Internet

Retrouvez l'allocution du président du Crif et le discours d'Emmanuel Macron sur notre liveblog.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.