Accéder au contenu principal

Ligue des champions : l'Atletico surprend la Juventus, City renverse Shalke

Le défenseur de l'Atletico Madrid Jose Gimenez célèbre son but contre la Juventus Turin.
Le défenseur de l'Atletico Madrid Jose Gimenez célèbre son but contre la Juventus Turin. Javier Soriano, AFP

Face à la grande Juventus Turin, invaincue en championnat, l'Atlético Madrid s'est imposé 2 à 0 en 8es de finale aller de la Ligue des Champions. De son côté, Manchester City, mené et réduit à dix, a réussi à renverser Shalke (2-3).

PUBLICITÉ

L’Atletico Madrid a créé la sensation, mercredi 20 février, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Le club espagnol a fait craquer la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo grâce aux buts de ses défenseurs uruguayens (2-0) et a pris une grande option pour la qualification pour les quarts de finale.

Dans une rencontre fermée mais dominée globalement par les Madrilènes, la faille a été trouvée en fin de match par le duo défensif colchonero, par José Gimenez d'abord (78e), puis Diego Godin (83e).

"Nous avons obtenu un excellent résultat. Nous avons marqué deux buts et nous n'en avons encaissé aucun. Il reste 90 minutes à jouer, ce n'est pas fini. Maintenant, il faut se préparer pour notre match du week-end et il y aura 90 minutes comme celles d'aujourd'hui au match retour", a commenté Diego Godin après cette victoire.

"Nous avons joué comme une équipe solide. Les buts nous ont donné la victoire face à un adversaire extrêmement fort et nous devrons sûrement souffrir là-bas à Turin", a ajouté l’entraîneur Diego Simeone. "La qualification n'est pas encore pliée et il reste un match où il faudra batailler. On devra souffrir contre un grand adversaire, avec d'immenses joueurs". Le match retour aura lieu le 12 mars à Turin.

Une soirée forte en émotions pour Manchester City

Dans l’autre rencontre de la soirée, Manchester City s'est fait peur. À cinq minutes de la fin du match, les troupes de Pep Guardiola étaient à dix et menées 2 à 1 par les Allemands de Shalke 04. Il aura fallu un coup franc délicieux de Leroy Sané puis un but de filou de Raheem Sterling pour permettre aux Mancuniens de s'imposer (2-3) et d'envisager avec sérénité le match retour qui se jouera le 12 mars à domicile.

"Nous n'atteindrons pas la dernière phase de la compétition si nous ne nous améliorons pas", a toutefois mis en garde le coach de City, Pep Guardiola, après cette rencontre.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.