Accéder au contenu principal

Israël ouvre une ambassade au Rwanda, allié stratégique de l'État hébreu

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le président rwandais, Paul Kagame, à Jérusalem, en juillet 2017.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le président rwandais, Paul Kagame, à Jérusalem, en juillet 2017. Thomas Coex, AFP (archives)

Israël, qui étend sa présence diplomatique en Afrique de l'Est, a ouvert, vendredi, une ambassade au Rwanda, un pays avec lequel l'État hébreu entretient déjà des liens étroits.

Publicité

L’État hébreu a ouvert sa première ambassade au Rwanda, vendredi 22 février, offrant son soutien à ce pays d'Afrique de l'Est dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'agriculture, ainsi que des technologies des communications.

"Ce pays partage beaucoup de similitudes avec l'État d'Israël et offre beaucoup de possibilités de coopération mutuelle", a déclaré le nouvel ambassadeur israélien Ron Adam, après avoir rencontré le président rwandais Paul Kagame.

Les deux pays entretiennent déjà des liens étroits. Ils ont été mis en cause dans un accord controversé de 2018 qui visait à expulser d'Israël des réfugiés et des demandeurs d'asile africains. Israël avait déclaré qu'il pourrait éventuellement envoyer des réfugiés au Rwanda, une proposition largement condamnée par des groupes de défense des droits de l'Homme. Kigali a toujours fermement nié l'existence d'un tel accord.

Des liens solides en Afrique de l'Est

Le Rwanda s'est déclaré désireux d'encourager le tourisme, voulant en particulier attirer les visiteurs avec ses célèbres gorilles des montagnes. Rwandair, la compagnie aérienne nationale, a annoncé l'ouverture de vols directs vers Israël en 2019.

Israël entretient déjà des liens solides en Afrique de l'Est, en particulier avec l'Ouganda et le Kenya, et étend sa présence diplomatique sur le continent. En janvier, le Premier ministre Benjamin Netanyahou s'était rendu au Tchad, pays majoritairement musulman, pour y rétablir les liens diplomatiques après une rupture de plusieurs décennies.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.