Accéder au contenu principal

Guerre commerciale : Trump reporte la hausse des taxes sur les produits chinois importés

Donalrd Trump, le 22 février, dans le Bureau ovale de la Maison blanche.
Donalrd Trump, le 22 février, dans le Bureau ovale de la Maison blanche. Mandel Ngan, AFP

Satisfait de la tournure que prennent les négociations commerciales avec Pékin, Donald Trump a annoncé une prolongation de la trêve dans le conflit qui oppose les deux premières puissances économiques mondiales.

Publicité

Les États-Unis et la Chine ont décidé de mettre un nouveau coup de frein dans la guerre commerciale qui les oppose depuis plusieurs mois. Dimanche 24 février, Donald Trump a annoncé qu'il allait reporter le relèvement, initialement prévu vendredi 1er mars, des droits de douane sur les produits chinois importés aux États-Unis. Une décision que le président américain a dit avoir prise en raison des "progrès substantiels" effectués par Washington et Pékin dans leurs négociations commerciales.

Même son de cloche à Pékin, où l'agence officielle Chine nouvelle, évoque des "progrès significatifs" dans les négociations. Les deux parties on fait des progrès sur des "questions spécifiques" comme le transfert de technologies, la protection de la propriété intellectuelle, les barrières non tarifaires, le secteur des services, l'agriculture et le taux de change, a indiqué l'agence chinoise.

Trump veut un sommet avec Xi Jinping

Le président américain menaçait de porter de 10 % à 25 % les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars (176 milliards d'euros environ) de produits chinois importés si aucun accord n'était conclu d'ici au 1er mars entre les États-Unis et la Chine sur plusieurs de ses exigences.

>> À lire : "Guerre commerciale : Washington croit en sa victoire face à Pékin"

Donald Trump a indiqué qu'il prévoyait d'organiser un sommet avec son homologue chinois Xi Jinping dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, à condition que les deux camps aient effectué suffisamment de progrès en vue d'un accord commercial.

Cette annonce est le signe le plus marquant d'une avancée majeure dans les négociations entre Washington et Pékin depuis la trêve commerciale de 90 jours convenue par les deux dirigeants en marge du sommet du G20 début décembre.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.