Accéder au contenu principal
Dans la presse

Péninsule coréenne : "Dénucléarisation, c'est trop long !"

France 24

Dans cette première revue de presse du mercredi 24 février : le sommet Donald Trump - Kim Jong-un qui débute à Hanoï, les chasseurs indiens qui bombardent pour la première fois depuis près de 50 ans le Pakistan, et un rallye-raid électrique qui devrait voir le jour.

Publicité

Le 2e sommet entre le président américain et le "leader suprême" nord-coréen est évidemment très largement couvert par la presse internationale, avec en toile de fond la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Pour le quotidien sud-coréen Dong-a Ilbo, "ce sommet ne devra pas être un grand show sur le gel nucléaire".

Ce que résume avec justesse The New York Times : “Les tensions entre les deux pays se sont considérablement apaisées, mais on ne sait pas si des avancées seront réalisées". Ce que formule ainsi Le Figaro : "Après avoir brisé la glace le 12 juin dernier à Singapour [lors du premier sommet], ces deux fauves de la jungle internationale sont aujourd’hui au défi de joindre la parole aux actes, après huit mois d’impasse sur la question nucléaire."

Pour la première fois depuis la guerre de 1971, l’armée de l’air indienne est allée bombarder mardi matin son voisin pakistanais en franchissant la "ligne de contrôle" qui divise le territoire contesté du Cachemire. The Times Of India titre en une : "La force de la vengeance indienne". Ce bombardement est survenu en représailles à l’attentat du 14 février contre des forces de l’ordre au Cachemire indien. Le journal évoque 300 islamistes tués dans ces frappes aériennes. Le quotidien pakistanais Dawn prévient : "Le Pakistan promet de répondre à l'Inde ". Islamabad - qui remet en cause la véracité de l’opération - affirme pour sa part ce mercredi avoir abattu deux avions indiens dans son espace aérien.

"Du Sahara à l’Himalaya en électrique. Le projet Extreme E, ce sont cinq courses de 4x4 électriques en 2021, dans cinq endroits improbables du globe : le Sahara, l’Himalaya, l’Arctique, la forêt amazonienne et une île de l’océan Indien", écrit L'Equipe. "Une double aventure automobile et environnementale", s'enthousiasme le journal sportif, qui explique que ce projet aura vocation à sensibiliser au réchauffement climatique en présentant des solutions dites "de mobilité propre".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.