Accéder au contenu principal

L'Étalon d'Or de Yennenga du Fespaco décerné à "The mercy of the jungle"

Le réalisateur rwandais Joël Karekezi tient son Étalon d'Or de Yennenga à la cérémonie de clôture du 26e Fespaco, à Ouagadougou, le 2 mars 2019.
Le réalisateur rwandais Joël Karekezi tient son Étalon d'Or de Yennenga à la cérémonie de clôture du 26e Fespaco, à Ouagadougou, le 2 mars 2019. Issouf Sanogo, AFP

"The Mercy of the jungle" (La miséricorde de la jungle), du réalisateur rwandais Joël Karekezi, qui dénonce l'absurdité de la guerre, a obtenu samedi à Ouagadougou l'Étalon d'or du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco).

PUBLICITÉ

L'Étalon d'Or de Yennenga du 26e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a été décerné samedi 2 mars à "The Mercy of the jungle" (La miséricorde de la jungle), du réalisateur rwandais Joël Karekezi.

L'acteur belge Marc Zinga remporte le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans ce film qui dénonce l'absurdité de la guerre.

"Ce film a été projeté en ouverture du festival, et le public a été très réceptif à cette histoire, anti-militariste, extrêmement émouvante, celle de deux jeunes soldats perdus dans la forêt", décrit Fatimata Wane Sagnan, envoyée spéciale de France 24 au festival.

L'étalon d'argent récompense "Karma", de l'Égyptien Khaled Youssef, et l'Étalon de bronze va à "Fatwa", de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie).

Le prix d'interprétation féminine revient à Samantha Mugotsia, pour son rôle dans "Rafiki", de la Kényane Wanuri Kahiu. Ce film, projeté à Cannes en 2018, avait été censuré dans son pays parce qu'il racontait une histoire d'amour entre deux femmes.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.