Accéder au contenu principal

Ligue 1: festival offensif pour Lyon, Lille de nouveau mordant

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Lyon s'est amusé contre Toulouse (5-1) et reste dans la roue du deuxième Lille, reparti de l'avant contre Dijon (1-0) dimanche pour la 27e journée du Championnat de France, avant le très attendu Marseille - Saint-Etienne à 21h00 au Vélodrome.

. Lyon déroule

Souvent critiqué pour ses baisses de régime face aux "petits" clubs, l'OL n'a cette fois pas tremblé devant le TFC (15e), évitant un faux-pas qui n'aurait pas manqué de secouer le club à dix jours du déplacement au Camp Nou en 8e de finale retour contre le FC Barcelone (0-0 à l'aller).

Le rouleau compresseur lyonnais a écrasé les Toulousains et tous les attaquants ont participé à la fête, de Memphis Depay (10e) à Moussa Dembélé (67e et 71e), en passant par Bertrand Traoré (30e) qui s'est vu refuser un doublé pour un hors-jeu (77e).

Absent depuis deux matches sur blessure (cuisse), le capitaine Nabil Fekir a soigné son retour, en même temps que ses statistiques. Le champion du monde français a provoqué et converti un penalty (35e), délivré une passe décisive à Dembélé... et assisté à la première apparition en L1 de son petit frère Yassin, entré en jeu à vingt minutes du terme.

"Tous les attaquants ont marqué, c'est bien pour la confiance et la suite", a commenté sur BeIN le capitaine lyonnais. Avant de se tourner vers le Barça, l'OL a assuré l'essentiel en suivant le rythme de Lille, deuxième avec 5 points d'avance.

. Lille se réveille

En mode diesel avant la pause, Lille a appuyé sur l'accélérateur au retour des vestiaires pour prendre le dessus sur le mal-classé Dijon. "Complètement endormis, amorphes" en première période, selon leur entraîneur Christophe Galtier, les "Dogues" ont retrouvé de leur mordant après la pause, sous l'impulsion de Nicolas Pepe, virevoltant.

Le goleador du Nord (16 buts) était tout prêt d'ajouter une nouvelle unité à son compteur mais le penalty obtenu après une faute commise sur lui, a finalement été annulé après recours à la vidéo (54e). La délivrance est venue d'un centre de Jonathan Ikoné, catapulté dans son propre but par Wesley Lautoa (72e).

"Je suis très heureux de prendre les trois points car on n'a joué que la moitié d'un match", a lâché Galtier. Le technicien nordiste savoure mais reste prudent. "Lyon est programmé pour se battre pour les places de Ligue des champions, ils sont armés", dit-il. Et d'insister: "Il ne faut pas mettre une pression inutile sur l'équipe car ce qu'elle réalise est formidable".

. Nice remercie Atal

Dans l'après-midi, Nice a retrouvé le chemin de la victoire en dominant Strasbourg (1-0) sur un but de l'international algérien Youcef Atal (20e), de retour après une lésion musculaire aux ischios.

Les Aiglons, qui n'avaient pris que trois points et inscrit qu'un but (sur penalty) lors des quatre derniers matches, remontent à la 7e place juste derrière Marseille, chez qui ils se déplacent dimanche prochain.

Dimanche, la lanterne rouge Guingamp a par ailleurs accroché Nantes (0-0) chez elle, son gardien Marc-Aurèle Caillard stoppant un penalty du capitaine des "Canaris" Valentin Rongier dans le temps additionnel! Les Bretons restent derniers, mais avec un point de retard seulement sur Dijon et Caen.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.