Accéder au contenu principal

Le footballeur Adil Rami s'engage contre les violences faites aux femmes

Le footballeur Adil Rami s'engage contre les violences faites aux femmes.
Le footballeur Adil Rami s'engage contre les violences faites aux femmes. Capture d'écran YouTube

Le champion du monde Adil Rami a décidé de s'engager en dehors des terrains de football. Il est la tête d'affiche d'une nouvelle campagne contre les violences conjugales.

Publicité

Très actif sur les réseaux sociaux, le défenseur de l’OM et champion du monde Adil Rami a décidé d’utiliser son image pour la bonne cause. Depuis le lundi 4 mars, le footballeur est le visage d’une nouvelle campagne contre les violences faites aux femmes.

"Parce qu’en France, tous les 3 jours une femme est tuée par son (ex)conjoint. Merci @SolidariteFemmes pour tout le travail que vous faites au quotidien aux côtés des femmes victimes de violences. Merci pour votre écoute au 3919. Merci pour les 4 796 victimes hébergées ailleurs que dans leur enfer", a-t-il écrit sur son compte Instagram tout en publiant la vidéo de cette campagne. Celle-ci vise à faire connaître le numéro d’écoute 3919 destiné aux victimes de violences. Elle a été lancée par Positive Football, un mouvement du syndicat des footballeurs.

"Je me sens démuni"

Dans un entretien accordé dimanche 3 mars au Journal du Dimanche, Adil Rami a expliqué avoir été sensibilisé à cette cause depuis déjà de nombreuses années, alors qu’il jouait avec le club de Lille : "Dans l'entourage de mon ex-petite amie, une femme avait subi ce type de violences et perdu la vie. Cela m'a profondément marqué. Comment réagir ? Qui appeler ? Il y a sept ans, je me suis de nouveau intéressé aux femmes battues. Lors d'une soirée caritative, j'ai pris contact avec une association et leur ai dit que je souhaitais les accompagner. On ne m'a pas pris au sérieux. Aujourd'hui, je peux me faire entendre, j'en profite".

Depuis juin 2017, le footballeur est en couple avec l’actrice Pamela Anderson, connue pour ses nombreux engagements notamment en faveur de la cause animale. Mais selon Adil Rami, ce n’est pas sa compagne qui l’a influencé : "C'est un sujet dont je parle souvent, avec ma mère, mes sœurs. Quand il m'arrive de lire ce genre d'histoires, cela me choque tellement que j'en ai la chair de poule. Je me sens démuni".

"Contrer les frappes"

Le sportif a même participé à l’écriture des slogans de cette campagne : "Contrer les frappes". "Mettre le rouge dans certaines occasions n'arrête pas l'action", "Un coup franc direct et décisif" ou encore "Certaines attaques sont indéfendables".

Bénéficiant d’un fort capital sympathie depuis le Mondial en Russie, le trublion des Bleus espère ainsi changer les mentalités : "Un homme viril, ce serait celui qui domine sa copine, l'insulte, voire lève la main sur elle. Je cible les jeunes pour leur faire ouvrir les yeux : ce n'est pas ça, être viril", insiste-t-il. "Un homme sensible, qui travaille, qui respecte les femmes comme les hommes. C'est ma petite philosophie. Je suis pour l'égalité. Je veux rendre ridicule ce type de comportement violent envers les femmes."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.