Accéder au contenu principal

Attentat-suicide meurtrier à Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan

Des agents de sécurité afghans près d'un poste de contrôle à l'extérieur de l'aéroport de Jalalabad.
Des agents de sécurité afghans près d'un poste de contrôle à l'extérieur de l'aéroport de Jalalabad. Noorullah Shirzada, AFP (archives)

Au moins 16 personnes ont été tuées, mercredi, dans un attentat-suicide suivi d'échanges de tirs visant une entreprise proche de l'aéroport de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan.

PUBLICITÉ

Au moins 16 personnes ont perdu la vie, mercredi 6 mars, dans un attentat-suicide suivi d'échanges de tirs visant une entreprise proche de l'aéroport de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, selon Attaullah Khogyani, porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar.

"Seize employés ont été tués et neuf ont été blessés", a-t-il précisé. Pour l’instant, aucun autre officiel afghan n'a pour l'heure pu confirmer ce bilan et l'attaque n'a pas été revendiquée.

"Deux kamikazes ont fait exploser leur veste explosive et deux autres ont été abattus par les forces de sécurité", a souligné le porte-parole provincial, ajoutant que les forces spéciales afghanes ont été déployées sur les lieux.

Poursuite des discussions de paix États-Unis - Taliban

Ce nouvel attentat survient alors que les États-Unis et les Taliban mènent, depuis plusieurs mois, des discussions de paix pour tenter de mettre un terme au conflit en cours en Afghanistan depuis près de 18 ans.

"Des progrès ont été réalisés" mais "il reste encore du travail à faire", a affirmé mardi le porte-parole de la diplomatie américaine, Robert Palladino, devant la presse à Washington.

Selon le département d'État américain, les discussions portent "sur les quatre sujets liés entre eux qui composeront tout futur accord", à savoir "le contreterrorisme", le "retrait des troupes" américaines, le "dialogue inter-afghan" et un "cessez-le-feu".

Vendredi, une attaque d'envergure revendiquée par les Taliban contre une base conjointe américano-afghane du sud-ouest de l'Afghanistan a provoqué la mort d'au moins 23 membres des forces de sécurité afghanes. Au moins 20 Taliban ont également été tués.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.