Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Au Venezuela dans les hôpitaux de Caracas, tout manque

Alors que Caracas refuse l'aide d'urgence venue de l'étranger, les Vénézuéliens ne peuvent plus se soigner.
Alors que Caracas refuse l'aide d'urgence venue de l'étranger, les Vénézuéliens ne peuvent plus se soigner. Capture d'écran France 24

Mourir faute de médicaments ... une fatalité au Venezuela. Dans les hôpitaux du pays en crise, une pénurie de médicaments et un matériel d'un autre âge mettent en péril la santé de la population.

Publicité

Pénurie de médicaments, matériel médical d'un autre âge... Au Venezuela, le système de santé est dans une situation critique alors que la population rencontre de grandes difficultés pour se soigner.

Un constat que le pouvoir de Nicolas Maduro, empêtré dans une profonde crise politique, refuse d'admettre, alors que des dizaines de milliers de médecins ont quitté le pays et que le gouvernement refuse toujours l'aide d'urgence venue de l'étranger,qui semble semble vitale pour le pays.

Les envoyés spéciaux de France 24 ont tourné des images rares à l’intérieur d'un hôpital de Caracas, dans lequel ils ont pu voir la détresse des malades, condamnés s'ils ne trouvent pas de traitement. Ils y ont également rencontré un oncologue, payé 10 dollars par mois (8,90 euros), qui tente de sauver ses patients avec les moyens du bord. "Nous avons 80 à 100 personnes en consultation chaque jour, beaucoup de gens pourraient être soignés mais nous ne pouvons rien faire pour eux", déplore-t-il.

(Attention certaines images du reportage peuvent choquer)

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.