Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Panne d'électricité au Venezuela : les camps Maduro et Guaido s'accusent mutuellement

Capture d'écran, France 24

Le Venezuela est plongé dans le noir depuis jeudi après-midi en raison d'une panne d'électricité géante. Les deux dirigeants rivaux, Nicolas Maduro et Juan Guaido, se renvoient la balle.

Publicité

Journée de travail et cours suspendus, vols annulés, hôpitaux qui tournent au ralenti, pillages : le Venezuela était plongé, vendredi 8 mars, dans le chaos par une panne géante de courant qui met le gouvernement de Nicolas Maduro sous pression, le camp du pouvoir dénonçant un acte de "sabotage".

Notre envoyée spéciale Pascale Mariani a recueilli à Caracas les témoignages de pro et anti-Maduro qui accusent le camp d’en face d’être responsable de la panne.

La journée de travail et les cours ont été suspendus "afin de faciliter la remise en service de (la distribution de) l'électricité dans le pays, victime de la guerre impérialiste sur l'électricité", a écrit sur Twitter la vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez.

Frontières fermées, rues désertes, coupures d'eau : depuis jeudi 16 h 50 (20 h 50 GMT), soit plus de 24 heures, le Venezuela est en grande partie paralysé, a constaté l'AFP. Selon la presse locale, 22 des 23 États du pays ainsi que la capitale sont affectés.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.