Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Fukushima, huit ans après"

France 24

Dans la presse, ce lundi 11 mars, le crash du vol ET302 en Éthiopie, dans lequel aucun des 157 passagers n'a survécu, l'annonce des élections législatives en Inde, les commémorations du 8e anniversaire de la catastrophe de Fukushima, au Japon, et des nouvelles du Royaume-Uni.

Publicité

Dans la presse, le crash, dimanche, du vol ET302 de la compagnie Ethiopian Airlines, qui reliait Addis Abeba à Nairobi.

Aucun passager n’a survécu à cette catastrophe, qui a fait 157 morts, de 35 nationalité différentes, dont 32 Kényans, la nationalité la plus représentée chez les victimes, d’après Taifa Leo. Le journal kényan montre à la une les équipes de secours éthiopiennes au milieu des débris de l’appareil totalement désintégré et le désespoir des proches des victimes. Outre ces victimes kényanes, sept Britanniques et neuf Français ont trouvé la mort, ainsi que 18 Canadiens, selon Le Journal de Montréal, qui cite un témoin disant avoir vu l’appareil en feu avant le crash. The National, à Abu Dhabi, précise que l’avion, qui transportait entre autres plusieurs employés des Nations Unies se rendant au sommet du Programme des Nations unies pour l’environnement à Nairobi,s’est écrasé six minutes, seulement, après son décollage de l’aéroport d’Addis Abeba, ce qui soulève évidemment beaucoup de questions.

The Guardian rappelle que ce crash est la seconde catastrophe impliquant un Boeing 737 Max 8. Le quotidien britannique rappelle que ce modèle a connu un accident similaire en octobre dernier en Indonésie, où un appareil abîmé en mer quelques instants seulement après le décollage, et rapporte qu’une enquête est en cours pour déterminer pourquoi le commandant de bord, présenté comme un "excellent" pilote par Ethiopian Airlines, a été dans l’incapacité d’empêcher le "désastre". D’après Le Djely, la compagnie éthiopienne, fondée en 1946, passe pour l'une des plus fiables du continent africain et son avion, acquis en octobre, avait fait l’objet d’une révision le mois dernier, ce qui "conforterait" les soupçons sur l’avionneur américain. Le quotidien guinéen rappelle toutefois que les experts "suggèrent la prudence", en attendant l’aboutissement de l’enquête.

En Inde, la commission électorale a annoncé dimanche la tenue d'élections législatives du 11 avril au 19 mai prochains. Durant près de six semaines, des centaines de millions d'électeurs vont voter dans la plus grande démocratie du monde, et décider, au passage, du sort de Narendra Modi, l’actuel Premier ministre nationaliste hindou, selon The Deccan Chronicle, un quotidien anglophone du sud de l’Inde, qui annonce que les résultats officiels ne seront connus que le 23 mai. The Hindustan Times évoque, lui, des élections qui vont "façonner l'Inde" pour les prochaines années, des élections "cruciales" parce que le pays se trouverait "sur le point d'entamer des transitions multiples" que le prochain gouvernement aura la charge de mener à bien. Une transition économique, tout d’abord, avec une agriculture indienne accusée d’employer une partie trop importante de la population indienne au regard de ses rendements, une industrie jugée trop faible et une transition géopolitique, également, dans un contexte d'"effondrement de l’ancien ordre international", marqué par le retrait des États-Unis et l’ascension de la Chine, dont la montée en puissance ne va pas sans susciter beaucoup d’inquiétudes chez le voisin indien.

En Asie, toujours, le Japon commémore ce lundi le 8e anniversaire de l'accident nucléaire de FukushimaDaiichi, le 11 mars 2011. Alors que le gouvernement Shinzo Abe tente toujours de mettre le nucléaire au cœur de sa politique énergétique, 52 000 personnes sont toujours privées de foyer, d’après le quotidien Nikkei, qui revient sur le sort de ces milliers de familles installées dans un provisoire qui dure, dans des hébergements temporaires depuis maintenant huit ans – un problème que le quotidien économique japonais lie à la priorité accordée par les autorités à la reconstruction des infrastructures.

Un mot, pour terminer, de la nouvelle semaine "cruciale", qui débute  pour Theresa May. La Première ministre sera de retour demain devant les députés pour leur présenter une nouvelle version de son plan pour le Brexit, prévu le 29 mars, soit dans moins de 20 jours. "La pression monte sur May pour qu’elle démissionne" si son plan échoue une nouvelle fois, prévient The Independent, tandis que The Daily Mail continue de soutenir mordicus le Brexit selon Theresa May : "Il est temps d’unir le Royaume-Uni", plaide une encore fois le tabloïd. Le Royaume-Uni se rapproche de jour en jour de l’œil du cyclone. J’en veux pour preuve cette mésaventure, arrivée à un participant d’une course organisée dimanche à Londres : un marathonien a eu la bonne idée de se déguiser en Big Ben, la tour de Westminster, et s’est retrouvé emporté par les fortes rafales de vent qui ont soufflé ce week-end sur la capitale britannique, son costume offrant une prise idéale pour le vent. Une mauvaise idée évoquée par le site du Mirror.

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.