Accéder au contenu principal

Ligue des champions : éliminé par le Barça, l'OL ne verra pas les quarts

Les Lyonnais n'ont rien pu faire face au Barça.
Les Lyonnais n'ont rien pu faire face au Barça. Lluis Gene, AFP

Frustrante soirée pour l'OL, éliminé par le Barça en 8e de finale de la Ligue des champions (5-1, 0-0 à l'aller). Les Gones, qui n'ont pas démérité, ont été surclassés par des Catalans réalistes. Liverpool, de son côté, a éliminé le Bayern Munich.

Publicité

Il n’aura fallu qu’une grosse demi-heure, cauchemardesque, pour que la saison européenne de l’Olympique Lyonnais prenne fin. Sur la pelouse du FC Barcelone, l’OL n’a pas démérité mais il s’est logiquement incliné face au réalisme catalan, qui plus est bien aidé en début de match par un arbitrage pas franchement irréprochable. Le Barça, logique vainqueur 5-1, sera donc sans surprise au rendez-vous des quarts de finale.

D’entrée de jeu, les Lyonnais ont pris le bouillon. Recroquevillé devant les mouvements offensifs de Messi et consorts, l’OL a tenu défensivement, mais c’est un coup du sort qui a fait basculer le début de rencontre. Sur une énième percée dans la surface, Suarez est tombé après un tacle de Denayer pourtant difficile à sanctionner. Malgré l’intervention de la VAR, qui n’a pas invalidé la décision de M. Marciniak, Messi a pu donner un avantage logique aux Blaugrana (1-0, 18e).

Sonnés, les Lyonnais ont bien essayé de réagir, mais sur une nouvelle offensive, ce sont les locaux qui ont une nouvelle fois mis en difficulté l’arrière-garde des Gones. Servi dans l’axe, Coutinho est même passé tout près de doubler la mise, mais Lopes, sorti en trombe, a évité le but du break. Un sacrifice particulièrement cher payé par le portier lyonnais, KO sur l’action et contraint de sortir dix minutes plus tard, en pleurs (33e).

Déçu, Lopes, mais très probablement frustré aussi puisqu’entre-temps, il s’était de nouveau incliné sur une action d’école, impuissant. Suarez, bien plus inspiré qu’à l’aller à Lyon, avait parfaitement servi Coutinho dans le dos de la défense rhodanienne et le Brésilien, seul face au but, n’avait plus eu qu’à pousser le ballon au fond des filets (2-0, 31e).

L’OL pousse puis craque

Même condamnés à marquer par deux fois pour réaliser l’exploit, les Lyonnais n’ont pourtant pas abdiqué. Dominateurs au retour des vestiaires, ils ont profité d’un coup de mou du Barça pour revenir au score par Tousart juste avant l’heure de jeu (2-1, 57e). Profitant du doute blaugrana, les Gones ont ensuite poussé pour renverser le score, mais Fékir (62e) puis Depay (66e) tous deux en bonne position, n’ont pas accroché le cadre.

Mais le Barça est vite revenu dans le match, et Messi, auteur d’un festival aux abords de la surface lyonnaise, s’est chargé de mettre un terme au suspense, dès l’entame du dernier quart d’heure (3-1, 78e). Et tandis que les Lyonnais se ruaient une nouvelle fois à l’attaque, le leader du championnat d’Espagne s’est fait plaisir en fin de rencontre. Piqué (4-1, 81e) puis Dembélé (5-1, 87e) ont finalement donné un peu de relief à la victoire catalane, synonyme de qualification en quarts.

Liverpool plombe le Bayern

Des quarts de finale que Liverpool aura également au programme de son printemps, puisque les Reds se sont offerts une belle qualification sur la pelouse d’un Bayern Munich dépassé. Bien aidés par un doublé de Sadio Mané, les Anglais ont surclassé les Munichois (1-3), après avoir pourtant concédé un nul pas franchement rassurant à l’aller, à Anfield (0-0). Les Reds rejoignent ainsi l’imposant contingent anglais en quart de la C1, à savoir quatre des huit qualifiés.

• Les qualifiés (tirage vendredi 15 mars) :

Ajax Amsterdam
Manchester United
Tottenham
FC Porto
Juventus Turin
Manchester City
FC Barcelone
Liverpool

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.