Accéder au contenu principal

Ligue Europa : Rennes éliminé par Arsenal, plus de club français en Coupe d'Europe

Le Stade Rennais n'a rien pu faire sur la pelouse d'Arsenal (3-0).
Le Stade Rennais n'a rien pu faire sur la pelouse d'Arsenal (3-0). Ian Kington, AFP

Malgré un avantage de deux buts acquis à l’aller (3-1), Rennes s’est fait éliminer par Arsenal en 8e de finale de la Ligue Europa. Les Bretons, battus 3-0, concluent prématurément la saison compliquée des clubs français en Coupe d’Europe.

PUBLICITÉ

Il n’y aura pas eu de deuxième miracle pour le Stade Rennais. Victorieux à l’aller dans un Roazhon Park en fusion (3-1), les Bretons n’ont rien pu faire sur la pelouse d’Arsenal, en 8e de finale retour de la Ligue Europa. Battus 3-0, les Bretons ne sont passés qu’à un petit but d’arracher une prolongation, mais ils ont logiquement baissé pavillon face à un collectif des "Gunners" bien plus expérimenté à ce niveau de la compétition.

Visiblement tendus dès l’entame du match, les hommes de Julien Stephan ont payé cher leur crispation. En à peine un quart d’heure, Pierre-Emerick Aubameyang (5e) puis Ainsley Maitland-Niles (15e) ont effacé l'écart du match aller. Contraints de courir après le score, les Rennais ont bien tenté de réagir, mais sans jamais retrouvé la fluidité qui leur avait permis de briller, une semaine plus tôt.

Traoré, Ben Arfa, Niang… Les détonateurs annoncés du Stade Rennais ont été trop maladroits, à l’image de leur dernier geste, dont la seule véritable opportunité, au retour des vestiaires, a été repoussée par le poteau d’un Petr Cech au final peu sollicité (47e).

Aubameyang s'offre un doublé

Lorsqu’après l’heure de jeu, les Bretons ont enfin semblé retrouver un peu de précision, Aubameyang s’est chargé de soulager les siens en inscrivant un troisième but (3-0, 72e). Et même s’il a manqué ensuite le but du break, seul face aux filets sur un ballon venu de la gauche (83e), le Gabonais en avait suffisamment fait pour assurer la qualification d’Arsenal en quarts de finale de cette Ligue Europa 2018/19. Les Rennais, eux, retraverseront la Manche bredouilles, tout comme les 6 000 supporters qui avaient fait le déplacement, jeudi soir à Londres.

Un camouflet certes moins embarrassant que ceux subis par le PSG et l'Olympique Lyonnais en Ligue des champions, mais qui ne masquera pas le triste bilan du football français en Coupe d’Europe cette saison. À la mi-mars, et au terme d'une campagne peu reluisante, les représentants du football hexagonal n'ont désormais plus droit de cité sur les pelouses européennes. Et ce jusqu'à la saison prochaine.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.