Accéder au contenu principal
Dans la presse

Brexit : "À quoi joue Theresa May ?"

France 24

En ce vendredi 15 mars, la presse se demande comment l'Union européenne et le Royaume-Uni vont négocier le report du Brexit. Également au programme : les jeunes du monde entier en grève scolaire pour le climat et les auteurs français ont, eux aussi, droit à leur mercato, façon footballeurs.

Publicité

"Donnez-lui juste un peu plus de temps" : c’est la une mi-sarcastique, mi-ironique du quotidien britannique Metro. Jeudi, la Chambre des communes a voté en faveur d’un report de la date du Brexit, prévu le 29 mars. Politico rappelle qu’il appartient aux dirigeants des 27 d’accorder, à l’unanimité, cette prolongation. Le dessinateur suisse Patrick Chappatte s'empare du sujet dans The New York Times et se demande à quoi joue Theresa May, la cheffe du gouvernement britannique.

La jeunesse mobilisée face à l’urgence climatique : ce vendredi, "dans plus de 100 pays et au moins 1 600 villes du monde, de l’Argentine à l’Iran, en passant par le Bangladesh, la Chine ou le Nigeria, les jeunes sont appelés à massivement faire grève pour le climat", souligne Le Monde. Ils suivent l’initiative de l'adolescente suédoise Greta Thunberg. "Aujourd’hui, nos enfants nous font face et nous demandent des comptes", est-il écrit dans le quotidien suisse Le Temps.

"Comme avec les stars du football, les meilleurs auteurs font l’objet de transferts d’une maison d’édition à l’autre, à coups de millions. Un mercato qui se poursuit au Salon du livre", qui se tient jusqu'à lundi à Paris. Le Parisien-Aujourd'hui en France entraîne ses lecteurs dans les secrets de "la plus grande librairie de France".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.