REPORTAGE

En Nouvelle-Zélande, élan de solidarité interconfessionnelle après l'attentat de Christchurch

Des dessins déposés près des mosquées visées par l'attentat, en signe de solidarité avec la communauté musulmane.
Des dessins déposés près des mosquées visées par l'attentat, en signe de solidarité avec la communauté musulmane. Capture d'écran France 24

Quatre jours après l'attentat contre deux mosquées de Christchurch qui a fait 50 morts, la communauté musulmane continue à recevoir de nombreux témoignages de solidarité.

Publicité

"Nous restons unis. Nous sommes une famille." Quatre jours après l'attentat contre deux mosquées de Christchurch qui a fait 50 morts, la Nouvelle-Zélande tente de faire son travail de deuil.

Cagnottes de plusieurs millions de dollars, accompagnement dans des trajets du quotidien... La communauté musulmane a reçu de nombreuses preuves de solidarité.

Comme l'ont constaté nos correspondants Richelle Harrison Plesse et Grégory Plesse, la solidarité interconfessionnelle apporte de la lumière, même dans les endroits les plus sombres.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine