Accéder au contenu principal

Euro-2020 : sans forcer, les Bleus s'imposent largement en Moldavie

Les Bleus n'ont fait qu'une bouchée de la Moldavie.
Les Bleus n'ont fait qu'une bouchée de la Moldavie. Franck Fife, AFP

Très supérieure à la modeste Moldavie (1-4), l'équipe de France de football a parfaitement débuté sa campagne de qualification à l'Euro-2020. À Chisinau, les Bleus ont assuré l'essentiel et prennent la tête du groupe H sur un score.

Publicité

Il n'aura fallu qu'une petite demi-heure pour que les Bleus lancent idéalement leur campagne qualificative pour l'Euro-2020. En déplacement sur la pelouse de la modeste Moldavie – 170e nation au classement Fifa, entre les Fidji et Sainte-Lucie – la France s'est rapidement mise à l'abri, avant de conclure la soirée sur un score assez large (1-4).

Face à un bloc qui n'est jamais vraiment parvenu à sortir de ses 30 mètres, Griezmann et consorts ont multiplié les offensives, et c'est fort logiquement que l'attaquant français a ouvert la marque d'une puissante reprise du gauche (0-1, 24e).

Une ouverture du score suivie, quelques minutes plus tard, du but du break. Il est venu d'un corner tiré côté droit par Griezmann et que Varane, laissé totalement seul au premier poteau, est venu couper victorieusement d'un coup de casque (0-2, 27e).

Et pour mettre un terme définitif au suspense, Giroud, servi au milieu de la défense par Matuidi, a croisé sa reprise du gauche pour trouver lui aussi le chemin des filets (0-3, 36e). Une réalisation qui lui permet par ailleurs de rejoindre l'illustre Trezeguet à la troisième place des meilleurs buteurs de l'histoire des Bleus, avec 34 réalisations.

Sans forcer

Au retour des vestiaires, ce sont donc des champions du monde en mode diesel qui ont repris le chemin de la pelouse. Après une grosse vingtaine de minutes de domination stérile des Bleus, Pavard est passé tout près de marquer de l'extérieur du droit, mais a manqué le cadre (67e).

Et dans la foulée, Pogba a bien cru tromper lui aussi Koselev de la tête, sur un coup-franc parfaitement distillé par Griezmann, mais le portier moldave s'est illustré par une belle horizontale pour sortir le ballon (70e). Il n'a en revanche absolument rien pu faire, en fin de rencontre, en duel face à Mbappé. Le Parisien, servi dans l'axe sur une perte de balle adverse, a lui aussi soigné ses statistiques (0-4, 87e).

Seul point noir de la soirée, le but encaissé par Lloris en toute fin de rencontre, et signé Ambros (1-4, 89e), qui a permis aux 10 000 spectateurs du Stadionul Zimbru de profiter un peu de leur fin de soirée. Et les Bleus de conclure sur cette petite déception une soirée finalement bien tranquille. 

Une reprise qui ne permettra pas de tirer de conclusions majeures, tant l'opposition était faible. Mais la France a assuré l'essentiel : 3 points et un début de campagne sans accroc significatif.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.