Accéder au contenu principal
Dans la presse

Brexit : "L'appel de Theresa May tombe à plat"

Dans la presse internationale vendredi, les discussions entre Britanniques et Européens sur le report du Brexit, la décision de Donald Trump de reconnaître l'autorité israélienne sur Golan et une boisson énergétique à base de Viagra.

Publicité

Les négociations marathon jeudi à Bruxelles sur le report du Brexit font la Une de la presse britannique vendredi 22 mars.

The Guardian évoque un échec de Theresa May. Pour le quotidien britannique la première ministre britannique n'a pas su reprendre la main. Le quotidien livre le contenu tendu des négociations : "Après 90 minutes de rien, May n'est pas parvenu à convaincre les Européens"

Un échec analysé comme un bluff par le tabloïd The Daily Mail. Theresa May aurait agité la menace d'un "No Deal" pour obtenir gain cause. Une stratégie conclue par un échec : les Britanniques voulaient un report du Brexi fin juin, les Européens ont donné jusqu'au 22 mai au plus tard.

En Israël, The Jerusalem Post se penche sur la décision américaine de reconnaître la souverainneté de l'État hébreu sur le plateu du Golan. "Un cadeau de Pourim" titre le quotidien qui estime que le grand gagnant de cette décision est le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

Une opinion partagée par Haaretz. Pour le quotidien, le timing de l'annonce est idéal avant les élections législatives. Cette annonce permet au Premier ministre de reprendre la main alors que son entourage est visé par une scandale de corruption et de trafic d'influence dans l'affaire dites des "sous-marins".

Enfin l'Équipe se penche sur les débuts des Bleus dans la campagne de qualification pour l'Euro 2020. Une édition spéciale, nous rappelle le quotidien sportif, car elle se tiendra dans 12 villes d'Europe pour célébrer les 60 ans de la compétition.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.