Accéder au contenu principal

L'actu en dessin : le chemin de croix du Brexit

La dessinatrice portugaise Cristina représente Theresa May crucifiée sur une croix à l'effigie du drapeau britannique.
La dessinatrice portugaise Cristina représente Theresa May crucifiée sur une croix à l'effigie du drapeau britannique. Cristina, Cartooning for Peace

Le feuilleton du Brexit n'en finit plus. Alors que le Royaume-Uni devait quitter l'Union européenne le 29 mars, Theresa May a demandé à Bruxelles un report de la date de sortie.

PUBLICITÉ

Le temps presse pour le Royaume-Uni et pour les Vingt-Sept ! Le 29 mars, date fixée pour le Brexit, est déjà là. L’accord qu’ils avaient trouvé au mois de novembre 2018 a été rejeté deux fois par les députés britanniques. Un nouveau référendum sur cette question n’est plus une option et une sortie de l’Union européenne sans accord équivaudrait à ouvrir la boîte de Pandore et à sauter dans l’inconnu.

Theresa May a demandé au Conseil européen de reporter la date du Brexit au 30 juin. Les Vingt-Sept lui ont offert deux options : un Brexit effectif au 22 mai si les députés britanniques valident l'accord de sortie ou au 12 avril si cet accord est rejeté une troisième fois.

L’agacement de Bruxelles est à son comble et le Royaume-Uni est au bord du précipice.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.