Accéder au contenu principal

Après deux crashs meurtriers du 737 MAX, Boeing annonce des correctifs

Une aile du  737 MAX , photographiée à l'usine Boeing de Renton, dans l'État de Washington.
Une aile du 737 MAX , photographiée à l'usine Boeing de Renton, dans l'État de Washington. Mills McKnight, Reuters

Le correctif du système anti-décrochage impliqué dans le crash du Boeing 737 MAX 8 de Lion Air en Indonésie est prêt, a annoncé, dimanche, une source du secteur aérien. Ces avions sont inopérants depuis un accident d'Ethiopian Airlines le 10 mars.

PUBLICITÉ

Lancé dans une course contre la montre pour éviter une longue immobilisation du 737 MAX,  Boeing a fini de développer un correctif du système anti-décrochage MCAS de cet avion mis en cause dans un accident meurtrier en Indonésie en octobre dernier, ont indiqué samedi 23 mars à l'AFP des sources proches du dossier.

"Boeing a déjà finalisé le correctif nécessaire pour le MAX", a indiqué samedi à l'AFP une source du secteur aérien sous couvert de l'anonymat.

Toute la flotte des 737 MAX est clouée au sol depuis une dizaine de jours après l'accident d'un exemplaire d'Ethiopian Airlines le 10 mars qui présente des similitudes avec celui de Lion Air fin octobre.

Boeing devait en effet présenter le correctif aux trois compagnies américaines clientes de cet avion (American Airlines, SouthWest et United) ainsi qu'à leurs pilotes ce samedi à Renton, ville de l'État de Washington où est assemblé le 737 MAX, ont ajouté d'autres sources industrielles.

Les pilotes d'American Airlines et de SouthWest devraient tester samedi sur simulateurs de vol les modifications apportées au logiciel, ont expliqué ces sources.

Ce correctif doit encore être approuvé par l'agence fédérale de l'aviation (FAA), qui fait partie des autorités ayant cloué au sol l'appareil.

Contacté par l'AFP, Boeing n'a ni démenti ni confirmé ces informations.

Boeing va former les pilotes

S'il faudra encore des mois pour connaître les causes exactes de la tragédie de Lion Air qui a tué 189 personnes et de celle d'Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts, des premiers éléments de l'enquête sur Lion Air ont mis en cause un dysfonctionnement du système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, dit "MCAS".

Outre le correctif du MCAS, Boeing a également fini d'actualiser les manuels de bord et de formation des pilotes, ont dit ces sources.

Boeing va s'occuper de la formation des pilotes et est en train d'en organiser le calendrier avec les différentes compagnies aériennes clientes du 737 MAX, a assuré à l'AFP l'entreprise.

Depuis la tragédie d'Ethiopian Airlines, la pression s'est intensifiée sur Boeing.

En Bourse, le cours a perdu près de 12 % depuis l'accident d'Ethiopian Airlines et plus de 28 milliards de dollars de capitalisation boursière se sont évaporés. L'image du constructeur, qui fabrique également des avions de combat et des équipements spatiaux, a été sérieusement écornée.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.