Accéder au contenu principal

Aux États-Unis, les démocrates exigent la publication intégrale du rapport Mueller

Le ministre de la Justice Bill Barr a rédigé et diffusé le résumé de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, dimanche 24 mars.
Le ministre de la Justice Bill Barr a rédigé et diffusé le résumé de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, dimanche 24 mars. Andrew Caballero-Reynolds, AFP

Tandis que Donald Trump se déclare "totalement disculpé" par le rapport du procureur Robert Mueller, qui a conclu à l'absence de preuves sur une entente avec la Russie lors de la présidentielle 2016, les démocrates ont décidé de contre-attaquer.

Publicité

Ils n'ont pas dit leur dernier mot. Dimanche 24 mars, après avoir pris connaissance des conclusions du rapport du procureur spécial Robert Mueller, les leaders démocrates du Congrès ont exigé la publication du rapport "complet". Leur argument : le ministre de la Justice Bill Barr, qui a rédigé et diffusé le résumé de l'enquête, n'est pas un "observateur neutre".

"Bernie Sanders furieux"

"À la tête des démocrates, on retrouve un Bernie Sanders furieux qui exige l'intégralité de ce 'fichu rapport'", précise Matthieu Mabin, correspondant de France 24 à Washington. "La lettre du ministre de la Jutice (Bill) Barr pose autant de questions qu'elle apporte de réponses", écrivent de leur côté la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le chef de file de la minorité au Sénat, Chuck Schumer. "Il est urgent que le rapport complet et tous les documents associés soient rendus public", ajoutent-il.

"Loin de la 'disculpation complète' revendiquée par le président, le rapport Mueller n'innocente clairement pas le président", ont de leur côté réagi les démocrates Jerrold Nadler, Adam Schiff et Elijah Cummings, qui dirigent trois puissantes commissions parlementaires du Congrès. Ils ont insisté sur le fait que, sur la question d'une potentielle entrave à la justice de la part du président américain, Robert Mueller n'avait pas livré de conclusion définitive.

Les conclusions du rapport Mueller, une victoire pour Trump

Secret de l'instruction

Sauf que les quelque 500 noms et déclarations des personnes auditionnées au cours de cette enquête "sont protégées par le secret de l’instruction", rappelle le correspondant de France 24 à Wahington. "Une grande partie du rapport risque de ne jamais voir le jour", ajoute Matthieu Mabin.

Dans un courrier de quatre pages, Bill Barr avait indiqué que les investigations du procureur spécial n'avaient pas démontré que "l'équipe de campagne Trump ou qui que ce soit associé à celle-ci se soit entendu ou coordonné avec la Russie dans ses efforts pour influencer l'élection présidentielle américaine de 2016".

De son côté, Donald Trump jubile. "Pas de collusion, pas d'obstruction, DISCULPATION complète et totale", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. Il dénonçait depuis des mois une "chasse aux sorcières" orchestrée par les démocrates qui n'auraient pas digéré sa victoire surprise face à Hillary Clinton.

"Honnêtement, c'est une honte que votre président ait eu à subir cela", a-t-il ensuite déclaré, dénonçant une "entreprise de démolition illégale qui a échoué".

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.