Accéder au contenu principal

Euro-2020 : la Croatie sombre en Hongrie, l’Allemagne piège les Pays-Bas

L'Allemagne a remporté son duel de prestige face aux Pays-Bas, le 24 mars 2019.
L'Allemagne a remporté son duel de prestige face aux Pays-Bas, le 24 mars 2019. John Thys, AFP

La campagne de qualification pour l'Euro-2020, qui a débuté la semaine dernière, bat son plein. Si les favoris, comme la France, l'Angleterre et la Belgique, se sont montrés à la hauteur, la Croatie, vice-championne du monde, a manqué sa rentrée.

PUBLICITÉ

L’Allemagne douche les ardeurs bataves

Impressionnants en phase de groupes de la Ligue des nations, en s’adjugeant le sien devant la France et l’Allemagne, les Pays-Bas font une entrée mitigée dans les qualifications à l'Euro-2020. Après un départ en fanfare avec une victoire sans surprise face au Belarus (4-0), jeudi à domicile, les Oranje ont déchanté. Opposés une nouvelle fois à une sélection allemande rajeunie, les coéquipiers du Lyonnais Memphis Depay ont été battus, dimanche soir sur leur pelouse, au terme d’un match épique à la toute fin de partie (2-3).  Avec deux victoires en deux matches, face à l’Estonie et le Belarus, c’est l’Irlande du Nord qui a pris la tête du groupe C, l’Allemagne n’ayant disputé qu’une seule rencontre.

Faux départ pour le tenant du titre

Malgré la titularisation de Cristiano Ronaldo, déterminant depuis le début de la saison avec la Juventus Turin et de retour en sélection pour la première fois depuis le Mondial-2018, le Portugal a raté sa rentrée. En dépit d’un arsenal offensif impressionnant, les tenants du titre ont été tenus en échec, vendredi sur leur pelouse, par l'Ukraine du sélectionneur et ancien Ballon d’or Andreï Chevtchenko (0-0). Les champions d'Europe doivent impérativement se relancer dans le groupe B, ce lundi soir à Lisbonne, face à la Serbie, toujours aussi redoutable en contre-attaque.

Le guet-apens hongrois

La Croatie, vice-championne du monde, a été piteusement battue par la Hongrie (2-1), dimanche lors de son deuxième match du groupe E des qualifications pour l'Euro-2020. Les coéquipiers du Ballon d’or 2018 Luka Modric avaient frôlé la correctionnelle, jeudi à l'entame de leur campagne, en venant à bout, très laborieusement, de la modeste équipe d'Azerbaïdjan (2-1), après avoir été menés au score à domicile.  Dans le même groupe, le Pays de Galles, demi-finaliste de l'Euro-2016, a pris la tête du groupe en dominant la Slovaquie (1-0), dimanche à domicile.

La Belgique sur les bons rails

Reçue 2 sur 2. La Belgique, troisième du dernier mondial, a parfaitement entamé sa campagne des qualifications en s’adjugeant deux victoires, la première face à la Russie (3-1, jeudi à domicile), son principal adversaire dans le groupe, et la deuxième contre Chypre (0-2), dimanche à l’extérieur. Les Diables rouges, emmenés par un Eden Hazard décisif, sont seuls en tête de leur groupe. De leur côté, les Russes se sont rattrapés au Kazakhstan, modeste 117e nation mondiale, où ils se sont largement imposés dimanche soir (0-4).

La Pologne se place, l’Autriche déjà dans le dur

La sélection polonaise peut se targuer d’avoir à disposition l’une des lignes d’attaque les plus impressionnantes d’Europe, avec le Munichois Robert Lewandowski (18 buts en Bundesliga), le Napolitain Arkadiusz Milik (15 buts en Serie A), et le buteur de l’AC Milan Krzysztof Piatek (19 buts en Serie A). Ce dernier a offert la victoire à son pays, en Autriche (0-1), jeudi, lors de son premier match des qualifications dans le groupe G. Dimanche, les Polonais ont également fait le plein de points, en dominant logiquement la Lettonie à domicile (2-0), avec notamment une nouvelle réalisation de Robert Lewandowski. Avec deux défaites de rang, la deuxième en Israël (4-2), dimanche, l’Autriche a grandement compromis ses chances de disputer l’Euro.

L’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et la France au rendez-vous

Très supérieure à une faible sélection moldave, l'équipe de France a de son côté parfaitement débuté sa campagne de qualification, vendredi à Chisinau, en s’imposant par trois d’écart (1-4). Les Bleus, champions du monde 2018 et vice-champion d’Europe 2016, accueillent ce soir l’Islande, équipe surprise du dernier Euro et outsider de ce groupe H.

Pour son entrée en compétition, dans le groupe A, l'Angleterre a humilié la République tchèque (5-0), vendredi à Wembley, avec notamment un triplé de l’ailier de Manchester City, Raheem Sterling. Les Anglais et leur jeune génération (Jadon Sancho, 19 ans, et Callum Hudson-Odoi, 18 ans)  enchaînent dès ce soir avec un match à leur portée au Monténégro.

Après avoir logiquement battu la Finlande (2-0), samedi à domicile, l’Italie poursuivra sa campagne de qualifications mardi, face au Liechtenstein, son adversaire le plus faible dans le groupe J. De son côté, dans le groupe F, l’Espagne, vainqueur de la Norvège par la plus petite des marges (2-1), samedi à Valence, se rendra à Malte mardi.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.