Arrestation aux Philippines d'une journaliste critique de Duterte

Manille (AFP) –

Publicité

La journaliste philippine Maria Ressa, critique du président Rodrigo Duterte, a été arrêtée vendredi à Manille, accusée de délinquance financière, a indiqué à l'AFP une de ses collègues.

Mme Ressa, qui possède également la nationalité américaine, avait déjà été arrêtée en février dans une affaire de diffamation, dans les locaux de son site internet d'information, Rappler.

Cette fois-ci, "ils l'ont prise à l'aéroport", a rapporté Beth Frondoso, cofondatrice du site.

La journaliste est accusée d'avoir enfreint la loi qui interdit à des étrangers d'avoir des intérêts dans certains secteurs économiques aux Philippines, dont les médias.

Rappler a longuement enquêté sur les dérapages de la guerre antidrogue meurtrière menée par le président Rodrigo Duterte, dans laquelle des milliers de personnes ont été tuées.

Maria Ressa est devenue le symbole d'un journalisme indépendant dans un pays où le président assume un style de gouvernement autoritaire. Elle avait été désignée parmi les "personnalités de l'année" du magazine Time en 2018.