Accéder au contenu principal

Le président brésilien Jair Bolsonaro en Israël pour soutenir Benjamin Netanyahou

Le président du Brésil Jair Bolsonaro et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, à Tel Aviv, le 31 mars 2019.
Le président du Brésil Jair Bolsonaro et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, à Tel Aviv, le 31 mars 2019. Jack Guez, AFP

En pleine campagne pour les législatives israéliennes, le Premier ministre Benjamin Netanyahou reçoit le président brésilien Jair Bolsonaro en Israël. À cette occasion, Brasilia a annoncé l'ouverture d'un bureau diplomatique à Jérusalem.

PUBLICITÉ

Le président brésilien Jair Bolsonaro a entamé dimanche 31 mars une visite en Israël jusqu'au 3 avril, où il doit avoir des entretiens, notamment avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Le Brésil a ouvert un bureau diplomatique à Jérusalem, a annoncé dimanche le ministre israélien par intérim des Affaires étrangères, Israel Katz, à l'occasion de cette visite.

Élu en octobre dernier, le dirigeant d'extrême droite avait initialement promis de transférer l'ambassade brésilienne dans la ville sainte.

"Obrigado (merci) d'ouvrir un bureau diplomatique à Jérusalem !" a déclaré Israel Katz dans un post sur Twitter accompagné d'une photographie le montrant en train d'échanger une poignée de main avec son homologue brésilien Ernesto Araujo.

Quelques jours après son élection en octobre dernier, Jair Bolsonaro avait dit vouloir transférer l'ambassade du Brésil en Israël à Jérusalem, imitant ainsi le président américain Donald Trump qui a reconnu en décembre dernier la ville sainte comme capitale de l'État hébreu.

Le chef d’État brésilien a été accueilli à son arrivée à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv par le Premier ministre israélien, un des rares dirigeants de premier plan à avoir fait le déplacement à Brasilia pour l'investiture du président d'extrême droite début janvier. Benjamin Netanyahou avait alors salué une "nouvelle fraternité" entre les deux pays.

Dans le même temps, le ministre israélien de l’Énergie, Yuval Steinitz, a déclaré que l’entreprise étatique brésilienne Petrobras participerait à une offre pour le pétrole et le gaz au large des côtes israéliennes.

Bolsonaro, un soutien de poids pour Netanyahou

Pour Benjamin Netanyahou, la visite officielle de Jair Bolsonaro qui doit durer trois jours arrive à point nommé. En pleine campagne électorale pour le scrutin législatif du 9 avril, il pourra se vanter du soutien du président de la plus grande puissance d'Amérique latine.

Le président brésilien est un précieux soutien. Il avait déclenché une vive polémique en annonçant au lendemain de son élection, fin octobre, son intention de transférer l'ambassade du Brésil à Jérusalem.

Pour Jair Bolsonaro, le transfert de l'ambassade est aussi un enjeu de politique intérieure : il compte ainsi satisfaire l'électorat évangélique, très attaché à Israël, qui a fortement contribué à sa victoire lors du scrutin d'octobre.

Le président brésilien a toutefois tempéré ses ardeurs, son autre soutien de poids, le lobby de l'agro-négoce, craignant des représailles de pays arabes, le Brésil étant le premier exportateur au monde de viande halal.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.