Accéder au contenu principal
Express Orient

Syrie : le heavy metal pour raconter la guerre

Monzer Darwish est musicien syrien de heavy metal. Après la perte d'un membre de son groupe dans le conflit syrien, il décide de faire un documentaire sur la scène metal dans son pays en guerre. "Syrian Metal is war" montre comment ces musiciens continuent de jouer malgré la guerre, en faisant face aux menaces du gouvernement, mais aussi du groupe État islamique. Après avoir fui la Syrie, Monzer Darwish vit désormais aux Pays-Bas. Il nous explique le message que porte son documentaire.

Publicité

En Israël, les éléctions approchent à grands pas. Dans quelques jours, les électeurs seront appelés à élire un nouveau Parlement et à choisir un Premier ministre. Benjamin Netanyahou joue là sa survie politique. Même si sa campagne avait mal démarré, avec de nombreux déboires judiciaires, le Premier ministre actuel a su rebondir, et il n'est pas exclu qu'il parvienne à obtenir la confiance des électeurs pour la 5e fois. Explications de Laure Wagner.

Au Liban, les réfugiés syriens représentent un tiers de la population. Mais dans le pays du cèdre, il y a aussi des réfugiés irakiens. Parmi eux, de nombreux chrétiens ayant fui le groupe Etat islamique. Nos correspondants sont allées à la rencontre de l'un d'entre eux, Hani, installé au Liban depuis deux ans et demi avec sa femme et ses trois enfants, dont deux sont handicapés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.