Accéder au contenu principal

Les joueuses de foot doivent progresser si elles veulent gagner plus, estime Neville

Le sélectionneur de l'équipe féminine de l'Angleterre Phil Neville avec ses joueuses dans la SheBelieves Cup à Tampa, en Floride, le 5 mars 2019
Le sélectionneur de l'équipe féminine de l'Angleterre Phil Neville avec ses joueuses dans la SheBelieves Cup à Tampa, en Floride, le 5 mars 2019 Getty/AFP/Archives
Publicité

Londres (AFP)

Les joueuses de foot doivent hausser leur niveau de jeu et continuer à progresser si elles veulent un jour se rapprocher des émoluments des hommes, a estimé jeudi le sélectionneur anglais Phil Neville, deux mois avant le Mondial dames en France.

La Fédération internationale (Fifa) a doublé les primes qui seront offertes lors de la Coupe du monde au mois de juin en France, à 30 millions de dollars (26,7 millions d'euros), avec en outre 20 millions de dollars (17,8 M EUR) alloués aux frais de déplacement des équipes et pour défrayer les clubs mettant leurs internationales à disposition des sélections.

Mais cela reste bien peu par rapport aux 400 millions de dollars (356 M EUR) de primes offerts pour la Coupe du monde messieurs l'an passé en Russie, le vainqueur empochant à lui seul 38 millions de dollars (33,8 M EUR).

"Les augmentations en matière de primes sont fantastiques", a déclaré Phil Neville à l'AFP avant les matches amicaux des Lionnes anglaises contre le Canada et l'Espagne.

"Mais je suis un peu vieux jeu et je pense que vous devez mériter votre succès dans la vie. Je dis tout le temps à mon équipe: +Nous avons cet incroyable centre d'entraînement (à Saint George Park), on nous fournit tout... Vous devez gagner tout ce que vous obtenez dans la vie parce que si vous le méritez, vous allez savourer davantage+", a ajouté Neville.

"Ils ont beaucoup augmenté les primes, on est soutenu de manière incroyable par la Fédération anglaise, par la Fifa en matière de budgets et je pense que dans les quatre ou cinq prochaines années, on aura une véritable égalité (avec les hommes), mais je persiste à penser qu'il faut la mériter", a-t-il poursuivi.

"On doit offrir notre meilleur football au public, et si on y parvient, Sir Alex (Ferguson, son ancien entraîneur à Manchester United) m'a toujours appris que l'argent arrivera, a insisté Neville. Les sponsors viendront à nous, pas besoin d'aller les chercher. Si on gagne la Coupe du monde, il y aura plein d'opportunités pour mes joueuses, pour cette équipe, ce sera incroyable, mais je veux qu'on le mérite, plutôt qu'on nous le donne sur un plateau."

Les Anglaises avaient terminé 3e lors de la dernière Coupe du monde. Au mois de juin, elles joueront dans le groupe D avec l'Ecosse, l'Argentine et le Japon.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.