Accéder au contenu principal
Reportage

Au Rwanda, les recherches des disparus continuent 25 ans après le génocide

Dans cette maison, Innocent Gasinzigwa, responsable de fouilles, a trouvé une fausse avec plusieurs corps.
Dans cette maison, Innocent Gasinzigwa, responsable de fouilles, a trouvé une fausse avec plusieurs corps. France 24

Dimanche 7 avril, le Rwanda commémorera le génocide perpétré en 1994. Vingt-cinq ans après le massacre des Tutsis, des familles sont encore à la recherche de corps et des fosses communes continuent d’être découvertes.

Publicité

Venuste Karasira, un rescapé de 66 ans, se rend régulièrement au mémoriel du génocide au Rwanda, mais le nom de sa fille aînée n’apparaît pas. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Mais partout au Rwanda les recherches des disparus continuent 25 ans après le massacre des Tutsis. Innocent Gasinzigwa supervise les fouilles dans un quartier périphérique de Kigali. Au cours de la dernière année, il a trouvé quarante mille dépouilles. Selon ce dernier, des milliers de corps n’ont toujours pas été comptabilisés. Il est problable que la découverte de tels charniers soient très fréquentes lors des prochaines décennies.

Le 6 avril 1994, le président rwandais hutu Juvénal Habyarimana est assassiné, déclenchant dès le lendemain le début des massacres au cours desquels au moins 800 000 personnes ont péri, selon l'ONU, essentiellement au sein de la minorité tutsie.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.