Accéder au contenu principal

Ligue 1: Nice bat Montpellier et se relance dans la course à l'Europe

Le défenseur et capitaine brésilien de Nice, Dante, unique buteur contre Montpellier, le 7 avril 2019 à l'Allianz Riviera de Nice
Le défenseur et capitaine brésilien de Nice, Dante, unique buteur contre Montpellier, le 7 avril 2019 à l'Allianz Riviera de Nice AFP
Publicité

Nice (AFP)

Après sa victoire sur Montpellier (1-0), Nice s'est relancé dans la course à l'Europe, dimanche lors de la 31e journée de Ligue 1.

En septième position avec 47 points, les Niçois reviennent à hauteur de Reims (6e) accroché à Lille (1-1) et pointent désormais à un point de Marseille, actuellement 5e, et surtout à trois de Saint-Étienne, détenteur de la quatrième place qualificative pour la phase de groupe de Ligue Europa.

Au passage, ils doublent leurs adversaires du jour, relégués en 8e position.

Toujours aussi peu prolifique en buts, mais toujours aussi solide, Nice l'a encore emporté 1-0, pour la neuvième fois cette saison. La délivrance est venue grâce à un coup de tête victorieux de son capitaine Dante, 35 ans, qui a inscrit, pour l'occasion, le deuxième but de sa carrière en L1, après celui contre Nantes (1-1), le 18 février 2018.

Le Gym a toutefois amplement mérité sa victoire. Car les hommes de Patrick Vieira ont réalisé un très bon match face à une bonne équipe de Montpellier, qui aurait pu rapidement mener au score si Walter Benitez ne s'était pas détendu sur la volée d'Andy Delort (14e).

Avec un Allan Saint-Maximin fidèle à lui-même -- virevoltant, dribbleur exceptionnel, capable de faire des différences fulgurantes, mais toujours aussi maladroit devant les buts-- et avec une défense de fer commandée par un excellent Benitez, Nice a montré que son actuelle 7e place et sa volonté de combattre pour l'Europe n'étaient pas usurpées. D'autant que les hommes de Patrick Vieira recevront à quatre reprises d'ici la fin de saison.

Ce sera également le cas de Montpellier. Mais, avec désormais deux points de retard sur Nice, les hommes de Michel Der Zakarian ne sont pas parvenus à faire fructifier leur victoire de mercredi dernier sur Guingamp (2-0).

Les Héraultais ont pourtant dominé toute la fin de match. Florent Mollet a même frappé sur le poteau (78e). Mais, contrairement à l'égalisation concédée à la dernière minute contre Toulouse (1-1) lors de leur dernier match à l'Allianz Riviera, Nice a tenu le choc. Et peut encore rêver d'Europe!

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.